Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les monnaies virtuelles interdites




Bitcoin, Litecoin, Ethereum, Monero, Ripple, Potcoin ou encore Dash. Toutes ces monnaies virtuelles et bien d’autres sont interdites au Maroc, ont clairement signifié le ministère de l’Economie et des Finances, Bank Al-Maghrib et l’Autorité marocaine du marché des capitaux.
L’utilisation de ces devises numériques dans la réalisation des transactions financières est ainsi non seulement interdite mais aussi passible de sanctions et d’amendes, a rappelé en novembre dernier l’Office des changes soulignant qu’il s’agit d’une activité non régulée. 
« Les transactions effectuées via les monnaies virtuelles constituent une infraction à la réglementation des changes, passible de sanctions et d’amendes prévues par les textes en vigueur », a rappelé l’Office des changes dans un message rendu public en novembre dernier.

Libé
Lundi 1 Janvier 2018

Lu 1727 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés