Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les mécanismes de financement des start-up au centre d’une rencontre à Casablanca




Les mécanismes de financement des start-up innovantes au Maroc pour leur apporter le soutien nécessaire et des solutions au financement adaptées à ces entreprises, ont été au centre d’une rencontre tenue récemment, à Casablanca.
Initié par le Technopark sous le thème "Les mécanismes de financement des entreprises innovantes au Maroc", cet événement a pour objectifs principaux la recherche de synergie pour la communauté d’innovation, l’échange autour des nouveaux programmes et initiatives et la recherche des techniques de financement adaptées aux startups, rapporte la MAP. 
Intervenant à cette occasion, le directeur général de la bourse de Casablanca, Karim Hajji, a fait savoir que la place financière s’est inscrite dans cette dynamique visant à accompagner les entreprises innovantes tout au long de leur processus de développement à travers leur soutien dans la préparation et la structuration de la prochaine étape de leur croissance, via l'accès à des opportunités de financement à long terme, et permettre au marché des capitaux d’accueillir des entreprises aux meilleures normes d’organisation, de gouvernance et de transparence.
Pour atteindre cet objectif, la bourse de Casablanca a lancé le programme Elite, qui constitue une action phare pour apporter le soutien nécessaire aux sociétés nationales en matière de financement de leur développement, a-t-il dit, rappelant que ce programme dont la cinquième vague cible 10 entreprises à fort potentiel, continue à se développer et à susciter la confiance des compagnies marocaines et des organismes partenaires.
Pour sa part, le directeur de la Caisse centrale de garantie (CCG), Hicham Serghini, a indiqué que des efforts importants ont été déployés pour tenter de trouver une réponse à la problématique du financement des startups nationales à l’instar du fonds Innov Invest lancé par la CCG ayant pour objectif d’assurer un financement qui s’inscrit dans la durée en faveur des startups et des porteurs de projets, depuis le stade de l’idée jusqu’à la croissance.
Combler le déficit dans l'offre de financement des startups tout en renforçant les capacités des entrepreneurs, et booster le marché du capital-risque, encore embryonnaire au Maroc, telle est la mission de ce Fonds, a-t-il dit.

Libé
Lundi 11 Juin 2018

Lu 353 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés