Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les levées de fonds des sociétés de gestion de l’AMIC pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021





Les levées de fonds des sociétés de gestion membres de l’Association marocaine des investisseurs en capital (AMIC) pourraient atteindre 2,9 milliards de dirhams (MMDH) d’ici la fin de 2021, a estimé le président de l’association, Tarik Haddi.

L’AMIC s’attend également à 17 investissements et 13 sorties en 2021, a fait savoir M. Haddi dans une interview accordée à la MAP, notant qu’”avec le déploiement des plans de vaccination qui s’accélèrent, tant au Maroc que chez nos partenaires économiques, et grâce aux efforts de relance initiés par l’Etat et qui seront catalysés par le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, l’AMIC reste très confiante”.

En outre, M. Haddi a souligné qu’au titre de l’année écoulée, et malgré les contraintes liées au nécessaire soutien apporté aux participations desfonds, aux restrictions liées à l’état d’urgence sanitaire et à la réduction du flux d’opérations qui en a résulté, les sociétés de gestion se sont mobilisées pour poursuivre leur activité, rappelant que les levées de fonds ont atteint 1,35 MMDH, ce qui fait de l’année 2020 la 3ème meilleure année de la décennie.

De même, les investissements des fonds ont totalisé 804 millions de dirhams(MDH) en augmentation de 5% par rapport à 2019, a-t-il relevé, notant que “20 entreprises ont été concernées … ce qui est un chiffre significatif … c’est l’équivalent de 20 introductions en bourse en une année si on se compare au marché des capitaux”. Au volet des sorties, 10 actes de désinvestissement ont pu être réalisés pour un montant de 220 MDH, a t-il fait remarquer . 

Libé
Dimanche 18 Avril 2021

Lu 382 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.