Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les entrepreneurs de demain font face aux défis numériques d’aujourd’hui

Satisfaction des organisateurs et des participants lors de la clôture du Colloque international sur la «digitalisation-numérisation»




Satisfecit général des organisateurs du colloque international « Digitalisation- numérisation au service de la gouvernance». Cet évènement a été organisé récemment à l’Ecole des hautes études économiques, commerciales et d’ingénierie (HEEC) de Marrakech, en collaboration avec la Fondation Maroc Numérique, l’ENCG El Jadida, ainsi que plusieurs laboratoires de recherches universitaires, notamment ceux de l’Université Paris Descartes, de la Fondation Maroc Numérique, de DEO et de Emerging Business.
Une manifestation à laquelle ont pris part des intervenants de renom, représentant de grandes universités et écoles supérieures nationales et étrangères. Au menu, un programme riche, réparti en trois axes. Le premier a concerné les « Outils de la digitalisation et de la gouvernance », tandis que le second s’est attardé sur « L’environnement de l’entreprise à l’ère du digital ». Enfin, le dernier axe a eu pour thème « La digitalisation et pratiques managériales ». L’ensemble de ces axes de réflexion ont permis aux étudiants mais aussi aux entrepreneurs et autres incubateurs de projets de prendre conscience de l’importance de la digitalisation au sein de l’entreprise moderne.
Un constat réussi grâce aux diverses interventions de spécialistes et experts en la matière qui, à travers des conférences et des tables rondes sur les différents thèmes, ont permis à tous d’échanger les points de vue et d’avoir une idée claire sur l’un des sujets phares du moment, celui de la digitalisation- numérisation.
Pour les étudiants, ces rencontres ont représenté l’occasion idéale de faire le lien entre la théorie et la pratique. Un lien censé leur permettre d’acquérir un maximum d’expérience, eux qui ambitionnent d’être de futurs managers. Ainsi, ils ne doivent plus se reposer sur leur acquis, mais plutôt s’ouvrir sur les innovations d’aujourd’hui dont fait évidemment partie le digital. D’autant plus que les métiers sont en constant développement, d’où l’impératif de maîtriser plusieurs domaines.
Pour sa part, le directeur général de HEEC Marrakech a souligné l’impact positif de telles rencontres sur l’ensemble des étudiants, mettant l’accent sur l’importance du facteur humain qui doit être au centre de l’intérêt accordé à la digitalisation, ajoutant que cet outil donnera un plus à l’économie nationale et internationale et que ce mode de vie artificiel doit intégrer les programmes d’enseignement et la bonne gouvernance.

Khalil Benmouya
Mercredi 1 Mai 2019

Lu 653 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com