Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les droits de la variété marocaine Nadorcott confirmés par la plus haute instance européenne de la protection des variétés végétales

Mercredi 8 Février 2023

Après un litige de longue période, les droits de la variété marocaine Nadorcott, ayant fait l’objet à tort de plusieurs attaques sont confirmés par la plus haute instance européenne de la protection des variétés végétales. 

La Chambre de recours de l'Office communautaire des variétés végétales (OCVV) a rejeté (par sa décision du 25 janvier 2023) le recours d'Eurosemillas (société espagnole spécialisée dans la vente des semences et représentant l’Université de Californie Riverside (UCR)), confirmant ainsi la décision de l'OCVV et la pleine validité de la protection communautaire des obtentions végétales de la variété marocaine Nadorcott. 

La décision rappelle que la variété Nadorcott a déjà été examinée à trois reprises et «qu’après toutes ces analyses exhaustives et complexes, l'OCVV a confirmé la validité du droit d'obtenteur accordé à Nadorcott» (point 37). De même, la Chambre de recours considère qu'Eurosemillas «n’a fourni aucun élément de preuve, pas même la moindre information pour justifier sa demande» d'instruction complémentaire de l'affaire (point 56). 

La décision traite également les aspects relatifs à l'exploitation de  Nadorcott aux Etats-Unis, précisant que le matériel végétal envoyé par l'obtenteur à l'UCR a été livré à des fins exclusivement et purement de recherche, tel qu'il ressort de tous les documents fournis par les parties (paragraphes 138-147), et qu’en plus l'obtenteur marocain n'a jamais donné son consentement ni à l’amélioration de sa variété d’origine ni à l'exploitation commerciale du matériel végétal de Nadorcott livré à des fins de recherche (paragraphe 170). 
Eurosemillas, en tant que partie perdante, a été condamnée aux dépens de la procédure. 

Cette décision permet aux ayants droit de la variété de poursuivre la défense des producteurs autorisés sur l’ensemble des pays et marchés où la Nadorcott est protégée et de revendiquer leurs droits bafoués depuis le début de la découverte de la variété.

Libé

Lu 937 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe