Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les commerçants d’Essaouira s’élèvent contre l’organisation d’une foire estivale de l’artisanat

Vives condamnations de l’initiative bafouant l’accord conclu en 2012




«Nous traversons une conjoncture difficile depuis plusieurs années en l’absence totale de tout soutien ou accompagnement de la part des services compétents. Ces derniers, contre toute attente, remuent à chaque fois le couteau dans la plaie en organisant des foires régionales de l’artisanat durant la saison estivale qui constitue le période de pic pour notre activité commerciale», proteste le propriétaire d’un commerce des produits artisanaux à Essaouira.  
L’organisation d’une foire régionale à la place El Menzah a suscité de vives protestations de la part des commerçants de l’ancienne Médina.
 Ces derniers comptent beaucoup sur la saison estivale pour redynamiser leurs commerces en difficulté à cause de la forte crise qui frappe l’activité touristique à Mogador depuis plusieurs années.
«L’organisation d’une telle foire au mois d’août plombe notre activité commerciale pendant la saison estivale. Cela prouve que les services compétents se soucient peu de nos problèmes restés sans issues depuis plusieurs années… », s’indigne un bazariste à l’ancienne Médina.
Réunis en conclave, les commerçants et artisans de l’ancienne Médina ont vivement condamné pareilles initiatives bafouant l’accord conclu en 2012 sous la tutelle des autorités locales et des élus de la ville. Un communiqué diffusé en leur nom a fustigé à la fois la Chambre de commerce et de l’industrie et la délégation du ministère du Tourisme, toutes deux absentes du processus de négociations qui a finalement abouti au transfert de la foire à l’extérieur de l’ancienne Médina. Ledit communiqué a salué le bureau de la Chambre de l’artisanat et le représentant du comité régional des droits de l’Homme qui ont contribué au dénouement de cette crise. Toujours selon le communiqué, la Chambre de l’artisanat s’est engagée à ne plus organiser de foires au cœur de l’ancienne Médina.

Abdelali Khallad
Mercredi 16 Août 2017

Lu 764 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés