Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les camps du polisario, terreau fertile du terrorisme


Libé
Dimanche 19 Juin 2022

Les camps du polisario, terreau fertile du terrorisme

Les camps de Tindouf dans le Sud-ouest de l'Algérie sont devenus un “terreau fertile” pour les terroristes, les contrebandiers et les criminels, a indiqué Mohamed Elaissaoui, pétitionnaire, devant le Comité des 24 (C24) de l’ONU.

"La communauté internationale est appelée à examiner la situation dans les camps de Tindouf qui sont devenus un terreau fertile pour les terroristes, les contrebandiers et les criminels meurtriers", a-t-il souligné lors de la réunion annuelle du C24 à New York, relevant que le pays hôte, l’Algérie, assume la “pleine responsabilité” de la situation qui prévaut dans ces camps où les jeunes cèdent aux sirènes du terrorisme et de l’extrémisme.

Il a, dans ce sens, fait observer que le manque de perspectives et de sentiment d'appartenance et d'éducation dans un environnement “qui ne croit qu'au langage des armes”, fait que les jeunes perdent espoir et "deviennent des proies faciles aux groupes terroristes". “Cela complique la situation sécuritaire fragile en Afrique du Nord et au Sahel et pourrait même déstabiliser les pays européens”, a mis en garde M. Elaissaoui.


Le pétitionnaire a, de même, relevé que les régions d’Afrique du Nord et du Sahel "sont confrontées à des défis sécuritaires posés par les menaces du groupe séparatiste armé et du pays qui l'héberge et le soutient", précisant que l’implication de la milice du “polisario” dans des actes terroristes et son association avec des groupes terroristes armés dans la région du Sahel ont été prouvées.

“Cette situation complique davantage les efforts de la communauté internationale pour résoudre les crises dans ces régions”, a-t-il estimé. 
Il a, dans ce cadre, rappelé le cas de Adnan Abou Walid al-Sahraoui, chef du groupe jihadiste Etat islamique au Grand Sahara (EIGS) et mercenaire du “polisario” qui a mené une opération terroriste dans un pays du Sahel en octobre 2017. Cette opération a coûté la vie à des soldats vaillants qui s’acquittaient de leur mission dans le cadre des efforts internationaux de lutte contre le terrorisme dans la région, a-t-il rappelé.


Devant les membres du C24, M. Elaissaoui a souligné qu'Abou al-Walid a grandi dans les camps de Tindouf, dans les bras du "polisario" qui ne lui a pas offert de place à l'école, ne lui a pas appris le dessin et les arts comme tous les enfants, et ne lui a fourni aucune perspective d'avenir. “Il lui a plutôt appris à haïr, à tuer et à utiliser des armes jusqu'à ce qu'il ait créé le groupe +Al-Mourabitoun+ avec Mokhtar Belmokhtar et prêté allégeance au chef de l'Etat islamique en 2015, avant d’être liquidé lors d’une opération des forces internationales en août 2021”.


Dans le même contexte, et il y a quelques jours, le dénommé Wali Mohamed Akik, membre du “polisario”, a menacé le Maroc depuis Tindouf, sous les yeux du pays hôte, l’Algérie et "a lancé un appel à mener des opérations terroristes dans les villes marocaines", a poursuivi l’intervenant.

“Cela indique que le +polisario+, après que la communauté internationale a révélé au grand jour sa vérité, a brandi la carte du terrorisme, ce qui représente une menace à la sécurité et à la stabilité de la région et appelle l'intervention urgente des Nations Unies afin de dissuader ce groupe terroriste et mettre fin à ses projets subversifs”, a-t-il indiqué, soulignant que le pays hôte ne peut être exclu de cette équation, puisqu'il est responsable de l'armement et du financement du “polisario”.



Lu 1301 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p