Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les ONG plaident pour une transition énergétique efficiente

Le réseau Climate Action Network Arab world monte au créneau




Les ONG plaident pour une transition énergétique efficiente
La transition 100% énergie renouvelable dans la région arabe demeure tributaire de l'engagement des pays du Nord à supporter les coûts et de la mise en œuvre des projets déjà engagés sur la base du principe de la justice climatique, ont affirmé des organisations marocaines et arabes lors d'une réunion à Rabat.
Cet appel a été lancé lors de la clôture des travaux de la réunion régionale organisée, lundi, par le réseau Climate Action Network Arab world (CANAW) en partenariat avec la Fondation Freiderich Ebert (FES), pour présenter les plans de mise en œuvre par les gouvernements arabes de leurs contributions nationales déterminées (NDC).
Selon un communiqué des organisateurs, "ce principe est basé sur les responsabilités morales et historiques que les pays du Nord doivent assumer envers les pays de Sud pauvres". En effet, l’économie de ces derniers pays ne leur permet pas de faire face aux conséquences sociales et économiques de la transition vers le 100% énergies renouvelables.
Plus de 20 représentants des organisations locales, arabes et internationales ont discuté des marches à suivre pour la mise en œuvre des CDN, du rôle des parties prenantes multi-acteurs, de la création d’un comité de pilotage constitué de différents participants à cette réunion, afin de renforcer et accélérer le rythme de sa réalisation.
Les participants se sont également penchés sur les défis auxquels leur travail est confronté dans la région arabe. Ils ont à cet égard constaté "qu’il y a un manque sévère de données et d’informations sur les changements climatiques et d’implication effective de la société civile dans toutes les décisions relatives aux actions climatiques dans la région".
"À partir de l’année prochaine, il est impératif de mettre en œuvre sérieusement l’accord de Paris. Les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord doivent préparer et maintenir les mesures climatiques post 2020 appelées encore les CDN", a affirmé la directrice régionale du projet "Politiques de l’énergie et climat" à la fondation allemande FES, Fransisca Weiger.
Elle a souligné que "les gouvernements doivent réaliser des réductions rapides des émissions des GES et mettre des mesures d’adaptation aux changements climatiques".

Jeudi 5 Septembre 2019

Lu 514 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com