Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le volet diplomatique de la gastronomie marocaine mis à l’honneur à Fès




Les recettes de Ziryab au centre d’un festival qui aura lieu du 27 au 30 avril

La deuxième édition du Festival de Fès de diplomatie culinaire aura lieu du 27 au 30 avril 2017 sous le thème «Diplomatie culinaire dans le monde méditerranéen, les recettes de Ziryab». Lors de cette édition, le patrimoine gastronomique marocain, dans ses composantes arabo-andalouse, amazighe et judaïque, entrera en dialogue avec les traditions culinaires de l’Espagne, de la France et de l’Italie. 
Selon  Oussama Skalli, l’un des organisateurs de cette manifestation,  « contrairement à l’année dernière où chaque soir plusieurs pays méditerranéens, dont le Maroc, travaillaient ensemble pour la préparation d’un dîner gastronomique, cette année ce sera la gastronomie marocaine, dans ses trois expressions, qui sera mise à l’honneur, et qui rencontrera chaque soir celle d’un autre pays. Ainsi le 27 avril, ce sera l’Espagne qui rencontrera la tradition hébraïque du Maroc. Le 28 avril,  ce sera la France qui rencontrera la tradition amazighe du Maroc et le 29 avril, l’Italie rencontrera la tradition arabo-andalouse du Royaume. Enfin, le 30 avril un grand déjeuner champêtre sera organisé dans la région de Sefrou en partenariat avec les autorités de cette province ». 
Toujours selon la même source, « la grande nouveauté cette année sera la création artistique mise en place avec Milan Otal, intitulée «La quête de Ziryab », le «Merle noir » qui a fui l’Irak pour l’Andalousie, pour y créer la musique andalouse et influencer tous les domaines artistiques de l’époque, dont la gastronomie. Cette création sera articulée sur trois jours, retraçant le voyage de Ziryab et mettant en avant toutes les cultures qu’il a rencontrées ».  
Dans l’esprit de cet événement, la tradition gastronomique marocaine cherchera donc à faire revivre un patrimoine d’une grande richesse et d’une grande authenticité qui reste ouvert aux influences et saveurs des différentes cultures du monde et à une nouvelle dynamique créative. 
Ce festival  permettra ainsi de mettre en avant un des grands atouts de Fès et de redonner vie à des traditions historiques de la ville. 
D’après Oussama Skalli, « le repas de mille convives permettra de mettre en avant le plat « Dafina » et de rappeler que la tradition et le message de paix entre les communautés qu’elle décrit, était de partager ce repas entre juifs et musulmans ». En outre, « la dimension méditerranéenne du Festival permettra de mettre en avant la gastronomie marocaine sur la scène internationale. Grâce à la grande chef Najat Qaanach qui symbolise aujourd’hui la modernité de la gastronomie marocaine, ce festival offrira aussi l’occasion de montrer que notre gastronomie bénéficie non seulement d’un immense patrimoine, mais qu’en plus elle a su rester inscrite dans l’ère du temps ». Le but d’un tel festival est d’«inscrire la gastronomie marocaine dans le patrimoine mondial de l’UNESCO, au même titre que celle de la France par exemple, puisque nous le méritons amplement ». 
La dimension diplomatique du festival se manifeste également à travers la participation de l’ONU et de l’UMP, et certaines ambassades. 
Selon les promoteurs du festival, « la gastronomie devient alors un vecteur pour une meilleure entente entre les communautés, au moment où celles-ci se crispent de plus en plus, suite aux tensions caractérisant la scène internationale. C’est l’opportunité de montrer au monde que Fès, et le Maroc en général, a toujours été une terre de paix et d’entente entre les différentes communautés ;  comme l’a été Al Andalous à son époque». 
 

H.T
Lundi 17 Avril 2017

Lu 718 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés