Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima




Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima
Le taux moyen de remplissage des dix barrages relevant de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a atteint, en ce 15 août, 57,19%, indique le ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau.
Les réserves en eau ont ainsi atteint 764,28 millions de mètres cubes contre 769,1 millions à la même date de l'an dernier, selon les données établies par le département de l’eau.
La ventilation de ces chiffres indique que le taux de remplissage du barrage de Oued El Makhazine, plus grand barrage de la région, atteignait 86% contre 81,1% l'année dernière, soit près de 578,9 millions de m3 contre 546 millions de m3 le même jour de 2018, rapporte la MAP.
Au niveau du barrage 9 Avril (préfecture de Tanger-Asilah), les réserves ont atteint 94,5 millions de m3 (31,5%), contre 130,5 millions de m3 (43,5%) l'année dernière, précise la même source, ajoutant que le barrage de Smir à Tétouan a enregistré un taux de remplissage de 55,3% (21,6 millions de m3), contre 62,8 % (24,5 millions) le 15 août 2018.
Les réserves en eau dans le barrage Moulay El Hassan Ben El Mahdi se sont élevées à 19,7 millions de m3 (68,4%) contre 16,5 millions (57,4%).
Pour le barrage Tanger-Méditerranée dans la province de Fahs-Anjra, les réserves ont atteint 15,7 millions de m3 (71,2%), contre 20,5 millions (92,9%) l’année dernière, alors que le barrage Ibn Battouta a enregistré 12,5 millions de m3 (42,8%, contre 81,6% il y a un an).
Les réserves en eau au barrage Abdelkerim El Khattabi, dans la province d’Al Hoceima, ont atteint 6,7 millions de m3 (56,8%, contre 21,2%), et 1,58 million au barrage Nakhla à Tétouan, soit un taux de remplissage de 37,5%, contre 53,5% à la même période de 2018 (2,3 millions).
Concernant le barrage Joumoua (province d’Al Hoceima), les retenues ont atteint 1,3 million de m3 (25,7%) contre 2,5 millions le même jour de 2018 (49,5%), alors qu’elles se sont établies au barrage Moulay Bouchta (province de Chefchaouen) à 96,7%, soit un volume de 11,8 millions de m3.

Samedi 17 Août 2019

Lu 720 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.