Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le succès des marchés financiers en Afrique tributaire du cadre réglementaire


Libé
Lundi 29 Novembre 2021

La performance des marchés financiers en Afrique dépend largement de la qualité du cadre réglementaire, a souligné, mercredi, la présidente de l'Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC), Nezha Hayat.

"Les réformes des marchés des capitaux doivent s'atteler à une meilleure surveillance du marché et la diversification des produits et services financiers", a expliqué Mme Hayat, à l'ouverture de la 24ème édition de la conférence annuelle de l'African Securities Exchanges Association (ASEA).

Il est question, également, d’élargir la base des investisseurs et émetteurs et traiter la problématique de la fragmentation du marché à travers l’harmonisation des réglementations au niveau régional, a soutenu Mme Hayat.

En outre, la présidente de l’AMMC a mis en avant les opportunités de transformation des marchés de capitaux africains à travers des projets à fort impact, tels que l’African Exchanges Linkage Project (AELP), rapporte la MAP. Et d'ajouter que ces projets, conjointement sponsorisés par l’ASEA et la Banque africaine du développement, contribueront au développement des flux d’investissements et la disponibilité de liquidités, au profit des marchés du continent.

Rappelant la résilience affichée par les économies de l'Afrique relativement à l’économie mondiale, Mme Hayat a souligné le rôle capital des marchés des capitaux en matière de financement de la croissance future du continent.

"L’un des défis urgents de l’Afrique consiste à orienter les flux financiers vers l'investissement productif", a-t-elle dit, notant que les marchés des capitaux seront naturellement appelés à compléter les financements publics et bancaires existants.

Abritée par la Bourse de Casablanca, cette édition se tient les 24 et 25 novembre, en format virtuel, sous le thème "les marchés financiers, moteurs essentiels de l’émergence de l’Afrique".

Cette conférence ambitionne de fournir des réponses à de multiples questions stratégiques relatives au développement des marchés financiers africains en particulier et à la croissance économique du continent en général.

En ligne avec les objectifs stratégiques de l'ASEA, la conférence mettra l'accent sur le rôle des marchés des capitaux et les bourses africaines en matière d’accélération de la reprise économique post-covid le financement des gouvernements et des projets d’infrastructures en Afrique.

Il s’agit également, d’explorer la contribution des marchés des capitaux, en termes d’appui financier aux entreprises, la mobilisation des capitaux indispensables pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME), l’accompagnement des transformations structurelles, l'intégration économique africaine et la promotion de l'innovation et l'inclusion financière.


Lu 1386 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS