Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le rythme de croissance des exportations de biens intermédiaires ralentit à l’échelle internationale


Alain Bouithy
Jeudi 10 Février 2022

Une progression de 27% en glissement annuel au troisième trimestre de 2021 contre 47% au deuxième trimestre de la même année

Le rythme de croissance des exportations de biens intermédiaires ralentit à l’échelle internationale
Les exportations de biens intermédiaires à l’échelle mondiale sont restées sur une tendance haussière au titre du troisième trimestre de 2021, a annoncé l’Organisation mondiale du commerce (OMC) dans un nouveau rapport.

Selon ce document rendu public récemment, les exportations mondiales de biens intermédiaires ont continué d’augmenter au troisième trimestre de 2021 grâce notamment à la hausse des échanges d’intrants pour produits médicaux et produits métalliques et aux progressions dans l’ensemble des régions.

Dans son rapport, il ressort toutefois que cette évolution a connu un rythme beaucoup plus lent qu’au précédent trimestre de l’année écoulée.

Dans le détail, l’OMC indique que les exportations mondiales de biens intermédiaires ont progressé de 27% en glissement annuel au troisième trimestre de 2021, contre 47% au deuxième trimestre de la même année.

En progression de 38% en glissement annuel, soit la croissance la plus rapide, la catégorie de produits « Autres fournitures industrielles », qui constitue près de la moitié des exportations totales de biens intermédiaires au troisième trimestre, a représenté 1.225 milliards de dollars.

Selon l’organisation, le taux de croissance élevé de cette catégorie de produits s’explique parla hausse de 52% enregistrée au cours du deuxième trimestre de l’année 2021.

Précisons que « cette catégorie comprend des biens intermédiaires comme les produits vaccinaux, les parties et accessoires médicaux, les réactifs de diagnostic ou de laboratoire et d'autres biens intermédiaires médicaux », comme l’a relevé l’OMC.

La même source ajoute qu’elle comprend également des métaux bruts ou semi-ouvrés tels que les cathodes en cuivre et des articles en fer, acier et aluminium.

Dans son rapport, l’organisation constate cependant un ralentissement de la croissance au niveau des exportations mondiales de parties et accessoires de matériel de transport. Selon les données recueillies par l’OMC, celles-ci n’ont augmenté que de 8% en glissement annuel au troisième trimestre, contre 69% au deuxième trimestre.

La même tendance a été observée du côté des exportations de minerais et minéraux qui se sont établies « à 16%, contre 47% en moyenne au premier semestre de l'année, en partie à cause de la chute des prix du minerai de fer en septembre 2021 », a relevé le rapport.

Selon le document, « toutes les régions ont affiché des augmentations et ont dépassé les niveaux d'exportation de biens intermédiaires de 2019, avant l'apparition de la pandémie de Covid-19 ». Précisons que l'Afrique et l'Amérique du Sud et centrale ont continué de connaître la plus forte croissance des exportations de biens intermédiaires.

Il faut dire, en effet, qu’« au troisième trimestre, les exportations de l'Afrique ont augmenté de 42%, car plusieurs pays de la région ont intensifié leur approvisionnement des chaînes de production internationales en métaux et produits primaires ».

Pour ne citer que quelques pays de la région,«l'Afrique du Sud, par exemple, a affiché des augmentations de 226% et de 195%, respectivement, de ses exportations de rhodium et de minerai de fer, tandis que le Ghana a vu ses exportations de fèves de cacao atteindre 1,6 milliard de dollars», a noté l’OMC.

Selon les données contenues dans ce rapport, et suite à l'augmentation des exportations de minerais de fer et de cuivre (73%) ainsi que de soja (41%), il ressort que les exportations de biens intermédiaires de l'Amérique du Sud et centrale ont connu une progression de 45%.

Selon une analyse de l’organisation, « les échanges intrarégionaux de biens intermédiaires en Amérique du Sud et centrale sont ceux qui ont le plus augmenté parmi toutes les régions (56%) ».

Il est important de relever ici le fait que la Belgique, dont les biens intermédiaires les plus exportés sont les produits vaccinaux, a enregistré la croissance la plus forte. En effet, après une augmentation de 64% enregistrée au deuxième trimestre 2021, le pays a connu une augmentation de 46% des exportations de biens intermédiaires au titre du troisième trimestre.

Autre pays important, la Chine qui continue de détenir les parts les plus importantes des exportations mondiales de biens intermédiaires. Lesquelles ont progressé de 36%. Pour sa part, l'Inde, pour le troisième trimestre consécutif, « a enregistré la plus forte croissance des importations de biens intermédiaires (65%), en raison principalement de la progression des importations d'or non monétaire (+161%) », selon l’OMC.

Comme le fait remarquer l’OMC, le commerce des biens intermédiaires, intrants utilisés pour la fabrication d'un produit final, est un indicateur de la solidité des chaînes d'approvisionnement mondiales.

Alain Bouithy


Lu 692 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS