Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le rapport alarmant de la Cour des comptes sur les abattoirs




Inadéquation des structures d’abattage, irrespect des normes techniques, environnementales et sanitaires, défaillances en matière de gestion et le reste à l’encan, la Cour des comptes n’y est pas allée de main tendre. En effet, après un rapport sur les problèmes du secteur de l’éducation, la Cour des comptes en a dressé un autre bien plus alarmant sur la gestion des abattoirs au Maroc. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le bilan est désastreux. Crochets rouillés, camions non réfrigérés, absence d’eau potable…. Le rapport a mis le doigt sur tous les dysfonctionnements du secteur et permis l’identification des carences aux niveaux sanitaire et hygiénique.
Ainsi, trois problèmes majeurs ont été mis en lumière. Le premier a trait aux insuffisances liées à la mise en œuvre du cadre juridique des abattoirs. Cahiers des charges non adaptés, non-respect des normes relatives au contrôle des viandes foraines, non-respect des dispositions relatives aux véhicules qui transportent les viandes… 

Libé
Lundi 1 Janvier 2018

Lu 207 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés