Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le programme national d’alphabétisation ne fait pas l’unanimité

Les associations partenaires contestent une gestion unilatérale




 Refus de signer la convention élaborée unilatéralement et imposée par l’Agence nationale pour la lutte contre l’analphabétisme, rejet des expressions vagues contenues dans ladite convention qui n’a pas pris en considération les propositions formulées par les associations lors des forums régionaux, et réclamation d’un partenariat clair et équilibré qui respecte le statut et les rôles constitutionnels de la société civile, des positions entre autres exprimées par les ONG de la région Marrakech – Safi  partenaires dans le programme de lutte contre l’analphabétisme suite à leur réunion du 25 octobre 2017 à Marrakech.
Les entités signataires d’un communiqué déplorent l’augmentation des charges des associations et la diminution des crédits alloués à la formation et à l’encadrement pédagogique.
«La société civile partenaire et pleinement engagée dans le programme a tout à fait le droit de participer à l’élaboration de la convention sur la base d’une évaluation du partenariat sous son ancienne forme. Nous avons à cet effet demandé l’organisation d’une rencontre urgente avec l’Agence nationale pour la lutte contre l’analphabétisme afin de repenser et d’élaborer en commun une nouvelle convention à même de fonder un partenariat équilibré et efficient», nous a confirmé le président d’une association œuvrant dans le domaine de l’alphabétisation.
Les signataires du communiqué demandent l’adoption d’une approche participative qui préserve les droits et la dignité des associations, des formateurs et des bénéficiaires. Par ailleurs, ils ont appelé l’agence à une gestion décentralisée du programme qui doit prendre en considération les spécificités locales et les disparités territoriales.
«Nous ne sommes pas là pour faire de la sous-traitance. L’alphabétisation est une cause nationale qui n’engage pas uniquement l’agence. Nous refusons à cet effet d’être le maillon faible dans la chaîne du programme qui ne fonctionne  que grâce à l’engagement et à la mobilisation des associations exécutantes et partenaires», a réclamé un acteur associatif à Essaouira.
Une position partagée et fortement soutenue par les associations de la région de Rabat- Salé-Kénitra ainsi que celles de la province de Chtouka Ait Baha. Elles expriment toutes le même ras-le-bol de la stratégie de l’agence qui minimise le rôle des ONG réduites à de simples exécutants d’une convention imposée.
«Le programme de lutte contre l’analphabétisme ne parvient toujours pas à saisir les vrais problèmes des associations sur le terrain. Les stratégies adoptées et les moyens mobilisés sont loin de répondre aux besoins pédagogiques, logistiques et sociaux assumés directement par les ONG partenaires. L’Etat lui-même ne respecte pas le Code du travail en imposant une indemnité annuelle forfaitaire dérisoire pour les formateurs et les formatrices qui,  à cet effet, ne touchent ni le SMIG ni leurs droits sociaux. On ne peut pas prétendre lutter contre une précarité tout en créant une autre!», a protesté le président d’une association.
Cette situation inédite remet en cause le slogan du Forum national de lutte contre l’analphabétisme organisé à Skhirat les 13 et 14 octobre dernier sous le thème «L’éradication de l’analphabétisme : équité, engagement et partenariat».

Abdelali Khallad
Samedi 18 Novembre 2017

Lu 1177 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés