Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président de la Chambre des représentants reçu par le président de la République d'Irlande

Série d’entretiens de Habib El Malki avec les responsables irlandais




Le président de la Chambre des représentants en compagnie  du président de la République d’Irlande, Michael Daniel Higgins .
Le président de la Chambre des représentants en compagnie du président de la République d’Irlande, Michael Daniel Higgins .
Le président de la République d'Irlande, Michael Daniel Higgins, a reçu, jeudi, en audience le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, actuellement en visite de travail et d'amitié dans ce pays.
Cette audience, qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Maroc en Irlande, Lahcen Mahraoui, est un signe d'estime de la République d'Irlande au Royaume du Maroc, a affirmé M. El Malki dans une déclaration à la MAP à l'issue de cette rencontre, faisant savoir que le président irlandais s'est dit impressionné par le nombre d'acquis accumulés par le Maroc sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI.
Cette rencontre était aussi une occasion de mettre en avant les chantiers qui ont été lancés dans le Royaume, notamment dans les domaines institutionnel, économique, social et diplomatique, a indiqué M. El Malki.
Le président de la Chambre des représentants a affirmé que M. Higgins est "extrêmement attaché à tout ce qui a trait à l'Afrique et à la défense du patrimoine africain".
Le président irlandais, a expliqué M. El Malki, considère que "l'Afrique a une identité qui a besoin d’être sauvegardée et défendue", faisant savoir qu'il s'agit d'une personnalité "très sensible" à tout ce qui est lié au changement climatique et son impact.
Les deux parties ont également eu une discussion approfondie sur un certain nombre de questions d'ordre international et régional, notamment les relations avec le continent africain, l'Union européenne et d'autres aspects de la coopération bilatérale, a pour sa part indiqué à la MAP le porte-parole du président de la République irlandaise, Hans Zomer.
L'audience a également été l'occasion d'évoquer "la problématique du changement climatique, les exigences du développement durable et le rôle des deux pays dans les organisations multilatérales", a-t-il ajouté.
 

Poignée de main entre Habib El Malki et Simon Coveny,vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères irlandais .
Poignée de main entre Habib El Malki et Simon Coveny,vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères irlandais .
Le président de la Chambre des représentants s’est entretenu également avec le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères irlandais, Simon Coveny. Ce fut l’occasion pour Habib El Malki de remercier les députés européens irlandais pour leur soutien aux accords de pêche et de l’agriculture entre l’UE et le Maroc ; de même que pour la position de la République d’Irlande quant aux décisions du Conseil de sécurité et des efforts onusiens se rapportant à la cause nationale.
Habib El Malki a salué l’appui permanent de l’Irlande à la question palestinienne qui se veut une affaire essentielle pour les Marocains sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI, président du comité d’Al Qods.
Le président de la Chambre des représentants a rappelé, à cet effet, les initiatives de S.M le Roi dont le message Royal adressé à Washington, rejetant la décision de Donald Trump qu’est de transférer l’ambassade des Etats-Unis en Israël à Al Qods, ainsi que l’Appel d’Al Qods signé par le Souverain et le Pape.
Habib El Malki a fait part à Simon Coveny qu’il avait en une entretien avec le ministre irlandais de la Justice et que les discussions avaient porté sur les moyens devant faciliter le déplacement des personnes et de l’octroi des visas à l’approche de l’inauguration de l’ambassade de la République d’Irlande à Rabat.
Pour sa part, M.Coveny a indiqué que la position officielle de l’Irlande, au sujet du conflit créé dans les provinces du Sud du Maroc, est de soutenir les efforts déployés par le secrétaire général de l’ONU en vue de trouver une solution politique. Ajoutant que le Royaume du Maroc est un partenaire stratégique important pour l’Irlande en perspective d’un renforcement d’une collaboration tripartite entre l’Union européenne, le Maroc et l’Afrique.
Par ailleurs, le renforcement des échanges commerciaux entre l'Irlande et le Maroc, notamment dans le domaine de l'agriculture, ont été au centre d'entretiens, jeudi à Dublin, entre Habib El Malki, et le ministre de l'Agriculture irlandais, Michael Creed.
Ces entretiens ont été l'occasion de discuter des possibilités d'échanges entre les deux pays dans le domaine de l’agriculture, notamment en ce qui concerne l’importation de fruits et légumes, a expliqué M.Creed dans une déclaration à la MAP à l'issue de ces entretiens.
Ces échanges bilatéraux ont été aussi l'occasion d'examiner les moyens de consolider les relations diplomatiques dans la perspective de l'ouverture prochaine de l'ambassade d'Irlande à Rabat en 2020.
Le ministre irlandais a indiqué avoir pu explorer les opportunités d'échanges commerciaux avec le Maroc lors de sa visite en 2016, faisant savoir que cette rencontre a été aussi l'occasion de renforcer les relations bilatérales, dans les différents domaines, politique, diplomatique, technique et économique et d'explorer les différentes opportunités d'échange qui s'ouvrent aux deux parties.
L'Irlande considère aussi le Maroc comme une porte d'entrée en Afrique, a-t-il relevé, ajoutant que les deux parties ont également discuté de la coopération en matière de recherche scientifique et de lutte contre les changements climatiques.
M. Creed a ajouté que sa visite dans le Royaume lui a permis de constater un rapprochement entre les deux pays, ainsi que les opportunités offertes dans les domaines d’intérêt commun.
La visite de travail et d'amitié effectuée, mercredi et jeudi, par le président de la Chambre des représentants à l’invitation de son homologue Seán Ó Fearghaíl, président de l'Assemblée de la République d’Irlande a insufflé un nouvel élan aux relations bilatérales.
Cette visite, la première du genre d'un président de la Chambre des représentants du Royaume dans ce pays, a été couronnée par la signature d’un mémorandum de coopération parlementaire instituant le groupe d’amitié maroco-irlandais appelé à jouer un rôle important dans la dynamisation et le renforcement des relations entre les deux institutions législatives dans le cadre de la diplomatie parlementaire.
Cette mission parlementaire de haut niveau a été aussi l’occasion d’entretiens avec plusieurs responsables irlandais, notamment le président de l'Assemblée irlandaise et des membres du gouvernement.
Invité par la MAP à faire le bilan de sa visite, le président de la Chambre des représentants a indiqué que la conclusion principale de ces rencontres est « la volonté politique extrêmement forte de la République d'Irlande de consolider, d'approfondir et de développer sa coopération avec le Maroc ».
 «Pour cela il faut créer les moyens et réunir les conditions qui favoriseront ce rapprochement», a dit M. El Malki, mettant l’accent sur la nécessité de développer le transport aérien et maritime entre les deux pays "d'autant plus qu'il y a un énorme potentiel dans ce domaine".
M. El Malki a également affirmé que l’agriculture est le moteur de la croissance économique en Irlande comme au Maroc, alors que l'inquiétude des Irlandais provient de l'impact "virtuel" du Brexit, faisant savoir que cette visite a été l'occasion d'expliquer la possibilité d'ouverture de ce pays “sur le marché marocain, mais aussi sur l'Afrique".
"C'était aussi l'occasion de rappeler à la partie irlandaise que l'un des plus grands chantiers lancés par SM le Roi Mohammed VI est la coopération Sud-Sud, à travers des projets structurants qui répondent dans leur quasi-totalité aux besoins de la population africaine", a ajouté M. El Malki.
Il a souligné, dans ce contexte, que les responsables irlandais "ont été extrêmement ouverts et réceptifs", se disant confiant en les perspectives de développement des relations bilatérales dans plusieurs domaines.
M. El Malki a évoqué également le potentiel important qu’offre la coopération universitaire avec l’Irlande, relevant que l'ambassade du Maroc à Dublin «a développé énormément de réseaux afin de pouvoir édifier les jalons d’une coopération universitaire fructueuse à travers des accords avec plusieurs universités marocaines”.

Samedi 22 Juin 2019

Lu 888 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com