Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le nouveau challenge de Mohamed Ajay




Le nouveau challenge de Mohamed Ajay
Comme c’était prévu, le bureau dirigeant de l’Olympique Club de Khouribga a décidé de se passer des services du coach français, Richard Tardy, ainsi que des services de son adjoint Noureddine Aarid, lors de la réunion tenue à Khouribga, lundi dernier, en présence de Tardy qui, selon certains présents, était satisfait de cesser d’entraîner l’équipe khouribguie, surtout quand il s’est assuré qu’il est le coach indésirable  de tous. La séparation entre lui et le bureau s’est terminée à l’amiable.
Il est à noter que le limogeage de Richard Tardy à la tête de la direction technique des phosphatiers depuis le début juillet dernier, faite suite au remplacement du Belge, Henri Dépireux, auteur de nombreux résultats négatifs enregistrés par l’équipe, que ce soit à domicile ou à l’extérieur, ce qui a écarté, très tôt, le club de la course au titre.
Certains observateurs se  sont  interrogés sur la façon dont joue l’équipe. Et surtout la défaite cuisante devant l’ASFAR par cinq à zéro et le trébuchement, at home, dimanche dernier, face au MAT par un à zéro.
Ce limogeage qui tombe à pic, a satisfait plus qu’un, surtout que Tardy a brûlé ses cartes avec tout le monde. Les supporters khouribguis qui ne l’ont jamais accepté réclamaient son départ depuis longtemps, la presse  le boycotte et même les joueurs ont exprimé, à maintes reprises, leur mécontentement de la façon dont il les traitait et n’ont jamais été satisfaits de son apport technique.
Le coach français était lié à l’équipe par un contrat qui n’expirera que fin juin prochain, mais son incapacité d’enregistrer des résultats positifs, a précipité son départ. Ainsi, le bureau dirigeant a-t-il chargé l’entraîneur Mohamed Ajay qui occupe le poste de directeur technique de l’équipe khouribguie, d’entraîner le club en compagnie de Said Khamlich jusqu’à la fin de la saison.
Mohamed Ajay, ancien joueur de l’OCK, a décroché plusieurs diplômes au Maroc et à l’étranger, occupé le poste de sélectionneur national des juniors du Maroc, avec qui il a remporté le championnat nord africain. Il est en même temps membre de la direction technique nationale.
Contacté par Libé, Mohamed Ajay a déclaré que la confiance donnée en lui  par le bureau dirigeant est une charge et non pas un honneur et qu’il essayera avec toutes les composantes de l’équipe de sauver  la saison en  Coupe du Trône.

Chouaib Sahnoun
Jeudi 16 Avril 2009

Lu 348 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés