Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le foot européen se plie à la doctrine des stades vides




Le foot européen se plie à la doctrine des stades vides
Plusieurs semaines de tribunes désertes: après l'Italie, dont le championnat est suspendu, les instances françaises, espagnoles et allemandes du football ont commencé mardi à introduire des mesures de huis clos pour leurs championnats respectifs, face à la propagation du nouveau coronavirus.
Un choc Real Madrid-Valence sonnant creux le 21 mars? Un "Classique" Marseille-Paris SG sans spectateurs le lendemain? C'est ce à quoi les supporters de foot vont devoir se préparer.
En France, la Ligue de football professionnel a annoncé mardi que tous les matches de Ligue 1 et Ligue 2 (première et deuxième divisions) prévus jusqu'au 15 avril auront lieu dans un "huis clos total", tandis qu'en Espagne, la même disposition a été prise par La Liga pour les deux prochaines journées de championnat.
Dans les deux cas, les instances ont suivi les recommandations gouvernementales, la ministre des Sports française Roxana Maracineanu, ayant indiqué lundi que "le huis clos (pourra) devenir notre doctrine d'organisation des compétitions et du sport professionnel", après avoir confirmé la tenue du match de Ligue des champions PSG-Dortmund dans un stade vide mercredi.
De même, en Espagne, un huis clos a été annoncé pour Barcelone-Naples, prévu le 18 mars en Ligue des champions, ainsi que pour la rencontre de jeudi en Ligue Europa Séville-AS Rome.
En Allemagne, la Ligue (DFL) a imposé que tous les matches de Bundesliga à venir devront quoi qu'il arrive être joués, le choix du huis clos revenant en revanche aux autorités régionales, sans décision centralisée.
Ainsi, plusieurs matches, comme le derby de la Ruhr Dortmund-Schalke prévu samedi, auront lieu sans spectateurs, mais pas Union Berlin-Bayern Munich, prévu le même jour. Bayern-Chelsea en Ligue des champions, en revanche, sera disputé derrière des portes closes le 18 mars.
La période de vase clos touche même les sélections dans ces pays, car il n'y aura pas de spectateurs pour le match amical entre l'Allemagne et l'Italie le 31 mars à Nuremberg, ni pour les deux prochaines rencontres de la France contre l'Ukraine et la Finlande les 27 et 31 mars. La deuxième, initialement prévue à Lyon, est d'ailleurs déplacée au Stade de France, qui accueillera également la première.
Le scénario est différent en Italie, pays européen le plus touché par l'épidémie. Le gouvernement a en effet annoncé lundi soir la suspension de toutes les compétitions sportives, et donc de la Serie A, jusqu'au 3 avril. Une décision qui ne semble pas toucher les tournois continentaux, puisque Inter Milan-Getafe en Ligue Europa jeudi aura bien lieu, devant des tribunes vides.
Autres matches disputés à huis clos dans cette compétition: la rencontre entre l'Olympiakos, tombeur d'Arsenal en seizièmes, et Wolverhampton, ainsi que les duels Linz-Manchester United et Wolfsburg-Donetsk.
Enfin, plusieurs rencontres du Championnat néerlandais de football prévues ce week-end dans une province du sud des Pays-Bas ont été reportées, tandis que les prochains matches des championnats portugais de première et deuxième divisions se joueront sans spectateurs "jusqu'à nouvel ordre". Tout comme le match de barrage pour l'Euro-2020 entre la Slovaquie et l'Irlande le 26 mars.
En Angleterre, la Premier League, dernier championnat européen majeur épargné, a vu mercredi le choc Manchester City-Arsenal reporté. Les joueurs d'Arsenal vont être placés en quarantaine pendant 14 jours, après avoir croisé le propriétaire de l'Olympiakos, Evangelos Marinakis, atteint par le virus.
Hors d'Europe et hors football, le Grand Prix moto des Amériques, qui devait avoir lieu du 3 au 5 avril à Austin (Texas), a été reporté au mois de novembre. En France, les 24 Heures du Mans motos, qui devaient se tenir les 18 et 19 avril, ont été décalées début septembre.
La tenue du GP de Formule 1 du Vietnam le 5 avril, qui doit être le premier dans le pays, semble elle incertaine.
En Algérie, enfin, tous les rassemblements sportifs ont été annulés, les matches de football seront donc disputés à huis clos. Une mesure à laquelle le monde du sport va devoir s'habituer.

Jeudi 12 Mars 2020

Lu 559 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 20:56 WAC-Raja, un choc déterminant dans la course au titre

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:20 Tadej Pogacar bouscule l'histoire du Tour de France

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:19 Premier League: Liverpool mate Chelsea