Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le digital, une industrie à forte valeur ajoutée et une culture à vulgariser

Le Maroc, dont les racines sont ancrées en Afrique, a toujours œuvré pour jouer un rôle stratégique dans le domaine




Le digital est une industrie à forte valeur ajoutée et une culture qu'il faut vulgariser auprès des citoyens qui doivent être formés, orientés et coachés dans ce domaine, a souligné, jeudi à Marrakech, le président de l’Association des utilisateurs des systèmes d’information au Maroc (AUSIM), Mohammed Saad.
Le Maroc, dont les racines sont ancrées en Afrique, a toujours œuvré pour jouer un rôle stratégique dans le domaine et a cumulé de grands pas dans l’industrie aéronautique, automobile et de l’offshoring, a indiqué M. Saad à l'ouverture des 4èmes assises de l’AUSIM qui se sont tenues du 26 au 28 courant sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
"L’AUSIM a voulu marquer l’échiquier IT par son empreinte en tant qu’acteur, animateur, catalyseur des débats, tout en démontrant, par des cas concrets locaux et régionaux, l’apport du digital pour notre continent", a-t-il précisé. "Dernièrement, nos entreprises en technologies de l’information ont aussi prouvé que les échanges et la collaboration Sud-Sud sont d’une grande valeur ajoutée pour nos pays", a-t-il ajouté.
Le président de l’AUSIM a, toutefois, signalé que des efforts sont encore à consentir dans les télécoms, un point clé pour réussir le digital, en offrant notamment plus d’accès à internet, généralisant le broadband et optimisant les coûts télécoms.
L’Open Data et les technologies de l’information en général peuvent aussi participer au développement de plusieurs secteurs stratégiques, comme le transport, l’éducation, le tourisme et l’agriculture, sans oublier les services de l’administration, a-t-il ajouté.
Au Maroc, certains grands opérateurs, notamment dans le secteur financier et banquier, ont déjà franchi le pas de la transformation digitale, s'est-il réjoui, notant que les analyses réalisées, par rapport aux tendances et aux facteurs qu’ils peuvent transformer afin d’améliorer le rendement, ont produit l’effet escompté.
Des experts nationaux et internationaux ont débattu de plusieurs thématiques lors de cette édition, à savoir "Open Data/Smart Data: ou comment valoriser la Data pour en faire un enjeu majeur vers la transformation digitale?", "Quels sont les facteurs clés de réussite de la stratégie digitale/Big Data/Analytics?", "Quelle intégration des réseaux sociaux dans la stratégie digitale?", "Smart-cities, Smartfactories, quel pré-requis Data ?", "CDiO, CDO, Data Scientists, Data Stewarts, Data miners: Quelle mission, quelle responsabilité pour quels types d'organisation?". Ce carrefour numérique de trois jours a été organisé par l’AUSIM en partenariat avec le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique et l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).
Il constitue une opportunité d’échange, de partage des connaissances et de networking entre les professionnels des systèmes d’information (SI), ainsi qu'un rendez-vous incontournable de la profession et une plateforme qui accompagne le développement des SI dans le Royaume.

Samedi 29 Octobre 2016

Lu 2411 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés