Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le coworking, un business en plein boom


Par Salma El Badaoui (MAP)
Mercredi 2 Mars 2022

Le coworking, un business en plein boom
Le coworking, un business à fort potentiel qui est convoité par les grands groupes immobiliers mais aussi par les petites structures souhaitant tirer parti de cette manne, étend désormais sa toile, spécifiquement dans un contexte de crise sanitaire où un grand nombre d'entreprises ont décidé de maintenir leurs employés hors bureaux. Bureaux privatifs ou partagés, salles de réunions, formules de location flexibles pour les entreprises comme pour les travailleurs indépendants, ces plateformes, qui se multiplient, proposent un espace de travail, avec tous les services inclus, qui peut être adapté aux nouveaux usages des entreprises ainsi qu'aux travailleurs indépendants, en voyage d'affaires ou même salariés. Une formule qui semble ainsi résoudre le souci de trouver un espace propice pour le travail à distance. Si pour ces adeptes du coworking, réunis sous un même toit, le meilleur choix est de se côtoyer des dizaines de postes, dans une ambiance conviviale et un environnement stimulant, pour les investisseurs dans ce business, l'objectif est plutôt de gagner des parts de marché dans ce monde du travail en communauté. Approché par la MAP, Yassine Amor, propriétaire d’un espace coworking "SpaceX", a relevé que le coworking est un business à fort potentiel au Maroc, expliquant que pendant la pandémie du Covid-19 les sociétés se sont rendu compte qu'elles ont plus besoin d'autant d'espace bureaux pour développer leur activité et ont donc laissé le choix à leurs employés de rester en télétravail ou de travailler à partir d'un espace plus restreint et décentralisé, donc un espace de coworking. Evoquant les catégories d’entreprises qui optent le plus pour ces espaces de travail, M. Amor a fait savoir que l'offre sur ce marché est très diversifiée et totalement modulable selon le besoin de chacun, citant l'exemple d'un freelancer qui, étant seul à exercer son activité, n'a besoin que d'un seul bureau en coworking, alors qu'une entreprise bien établie aille opter pour un grand espace tout en bénéficiant des mêmes avantages d’adhésion au coworking. D'après lui, les approches des professionnels du secteur sont différentes, pour son cas, "Space X coworking" n’est pas uniquement un espace design avec des bureaux, c’est un lieu de vie, de partage et de collaboration dans un environnement informatique sécurisé, avec une tarification unique. "C’est un lieu où on se sent comme chez soi avec des services illimités comme une kitchenette, un espace détente, un service d’accueil des visiteurs, une salle de réunion high-tech et ce, tout en économisant les charges d’un local traditionnel", a-t-il ajouté. La notion de flexibilité est autant importante avec des offres à la journée, au mois ou à l'année, a-t-il relevé, soulignant que le plus grand défi est de faire partager un lieu de travail à des inconnus dans un esprit de bienveillance et de partage. "C’était indispensable pour moi de trouver un lieu de travail en plein centre-ville. Ça permet de bénéficier de tous les services qu’une grande ville peut apporter", a confié Ahmed, un employé à distance, ayant opté pour un espace coworking. Le principal atout des espaces de coworking c’est la flexibilité, dans le sens où un espace peut être loué pour une heure, une après-midi ou même un mois, et le deuxième avantage c’est le fait de ne pas travailler chez soi et qu’il n’y ait pas de mélange entre la vie personnelle et professionnelle d’autre part, a-t-il dit. Depuis le premier confinement dû à la crise sanitaire, un grand nombre d’entreprises ont pris les mesures nécessaires pour maintenir leur activité tout en respectant les mesures de distanciation et ont donc opté pour ces espaces de travail. Ainsi, la plupart de ceux qui ont dû s’appliquer au télétravail ont opté pour le coworking, histoire de trouver un espace où il y a une ambiance agréable mais aussi propice pour se concentrer. Ces espaces de travail partagés ont tout pour couvrir les besoins imminents des entreprises et ainsi soutenir les travailleurs qui sont dans cette nouvelle situation.


Lu 126 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Mai 2022 - 19:00 Le tout pour le tout de l'ONMT

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS