Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Skimming en trois questions


Comment se prémunir contre une fraude qui fait de plus en plus de victimes



A présent, en plus de celle liée à un compte en banque qui sonne creux,se diriger vers un guichet automatique bancaire (GAB)s’accompagne d’une nouvelle angoisse : le Skimming. La Direction générale de la Sûreté nationale et Bank Al-Maghrib ne se sont d’ailleurs pas trompés en mettant en garde toutes les institutions financières contre un risque imminent de fraude par‘’ Skimming’’.Tôt ou tard, cette fraude devait atteindre le Royaume tant elle est largement répandue aux quatre coins du monde, à tel point que plusieurs gouvernements, dont celui de la Suisse, connue mondialement pour son savoir-faire en matière bancaire, y a consacré une campagne de sensibilisation qui répond en trois questions aux interrogations des usagers. Qu’est-ce que le Skimming ? Le plus dangereux dansle Skimming ou l’écrémage, c’est qu’il ne permet pas uniquement de manipuler les GAB. Son champ d’action concerne l’ensemble des automates et terminaux de paiements, aussi bien dans les commerces et les restaurants, que dans les stations-services. Concrètement, les escrocs, qui agissent en bande organisée, usent d’équipement spécial qu’ils introduisent dans les automates ou à proximité avec pour objectif de copier à la fois les données contenues dans la piste magnétique de la carte bancaire, mais aussi les informations relatives au débit et crédit, tout en enregistrant, le code PIN de la carte.Autant dire qu’ils en deviennent quasi propriétaires et peuvent l’utiliser comme bon leur semble. Au Maroc, l’utilisation d’une carte bancaire sur le net, n’est possible qu’en étant en possession d’un mot de passe fourni par la banque via SMS. En revanche, dans plusieurs pays à l’étranger, les informations issues du Skimming sont suffisantes pour faire des achats en ligne. C’est l’option privilégiée par les fraudeurs. Commentse protéger du Skimming ? Les mesures de protection sont légion etfont avant tout appel à la vigilance des usagers. A commencer par une évidence : ne jamais divulguer à des tiers le code PIN de votre carte. En sus, il est conseillé de ne jamais conserver le code PIN avec la carte et encore moins le noter dessus. Oui ça paraît totalement inconcevable, mais il existe bel et bien des gens qui le font. D’où la nécessité de mémoriser votre code PIN qui, de préférence, ne doit pas correspondre à votre date de naissance par exemple. Toujours dans le cadre de la confidentialité, ilfaut porter une attention particulière au moment de saisir votre code. Cela doit être fait à l’abri des regards indiscrets. Vous pouvez cacher le clavier avec votre main ou votre portefeuille. Et encore faut-il le souligner, évitez de vous faire aider par quelqu’un en cas de problème au niveau du GAB. Et si une personne se trouve près de vous au moment de composer votre code PIN, n’hésitez pas à lui demander de garder ses distances. Dans le cas où à l’approche d’un GAB, vous ressentez un mauvais pressentiment en apercevant des personnes suspectes à proximité, passez votre chemin et dirigez-vous vers un autre automate bancaire. Que faire en cas de Skimming? Souvent, on se rend compte du Skimming beaucoup trop tard. C’est la raison pour laquelle il est préférable de consulter de manière régulière son compte bancaire. Ainsi, si vous constatez des anomalies, vous pourrez avertir votre banque avant que votre compte ne soit totalement siphonné. Des fois, ilse pourrait que voussoyez victime d’un abus sans pour autant remarquer des mouvements anormaux sur vos relevés bancaires. C’est juste que les fraudeurs ne se sont pas encore mis en action. Si vous avez des soupçons et des doutes nés d’une intuition ou d’un retrait qui s’est passé dans des conditions anormales,réagissez comme si votre carte a été perdue ou volée et bloquez là. En outre, vous pouvez demander un géo-blocage ou géo-contrôle. Deux mesures restrictives qui empêchent votre carte d’être utilisée à l’étranger. A cela, vous pouvez ajouter une limitation du plafond de retrait en définissant son montant maximal autorisé. 

Chady Chaabi
Dimanche 29 Décembre 2019

Lu 1018 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif