Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le RNPG du Crédit du Maroc ressort en baisse au premier trimestre

La production des crédits aux particuliers a reculé de 14,3% par rapport à la même période de 2019




Le RNPG du Crédit du Maroc ressort en baisse au premier trimestre
Le résultat net part du Groupe (RNPG) du Crédit du Maroc (CDM) s'est établi à 73,3 millions de dirhams (MDH) à fin mars 2020, en baisse de 41,4% par rapport à la même période de l'année précédente, en intégrant les premiers impacts de la crise sanitaire du nouveau coronavirus, a annoncé le Groupe.
En neutralisant la contribution au fonds spécial pour la gestion du Covid-19 (85 MDH), le RNPG progresse de 3,4% à 129,4 MDH, a indiqué la Banque dans un communiqué financier sur ses résultats consolidés au 1er trimestre 2020.
Le résultat brut d'exploitation a affiché une baisse de 23,5% à 231,9 MDH en intégrant des charges générales d'exploitation en hausse de 31,4%, a fait savoir le communiqué, ajoutant que ces dernières incluent le don du Crédit du Maroc au fonds du Covid-19.
Hors cet effet non récurrent, le résultat brut d’exploitation ressort en hausse de 4,5% à 316,9 MDH avec un coefficient d’exploitation en amélioration de 40 points de base à 49,1%, rapporte la MAP.
Le produit net bancaire (PNB) consolidé s'est élevé, quant à lui, à 622,5 MDH, en hausse de 3,7% et la marge nette d’intérêt a progressé de 3,6% à 466,2 MDH, profitant de la croissance de l’activité commerciale combinée à la poursuite de l’optimisation du coût des ressources.
La marge sur commissions s'est accrue, pour sa part, de 2,3% à 125,5 MDH, du fait de l’élargissement de la base clientèle et de la bonne performance des métiers spécialisés.
S'agissant du résultat de marché, il a progressé de 4,1% à 50,9 MDH, grâce au développement des volumes clientèle sur les activités de change, selon la même source, notant que les filiales du Groupe ont affiché un PNB global de 58,9 MDH, en amélioration de +7,9% comparativement à fin mars 2019.
Le coût du risque consolidé a augmenté de 19,5% à 92,7 MDH, soit une hausse du taux de coût du risque de 10 points de base à 0,8% au premier trimestre 2020, a souligné le communiqué, relevant que cette progression "découle principalement de l’intégration des premiers impacts prévisionnels de la crise Covid-19 qui seront ajustés en fonction de l’évolution de la crise sanitaire".
Au volet commercial, le Groupe a fait état des emplois clientèle en appréciation de 2,9% à 41,752 milliards de dirhams (MMDH), malgré les premiers effets négatifs de la crise sanitaire Covid-19, et des encours des crédits aux particuliers en progression positive de 5,3% à 18,657 MMDH.
La production des crédits aux particuliers a reculé de 14,3% par rapport à la même période 2019, en lien avec le ralentissement conjoncturel de l’activité observé dès début mars 2020, a noté la Banque, soulignant que les parts de marché ont progressé, sur les douze derniers mois, à 6,75% sur le crédit à l’habitat (+4 points de base) et à 7,25% sur le crédit à la consommation (+14 points de base). Les crédits aux entreprises ont conservé une bonne dynamique sur le premier trimestre 2020 générant une appréciation des encours de +2,2% à 21,827 MMDH. Cette dynamique est portée par les crédits de trésorerie (+12,6%), les crédits-bails (+7,8%) et les crédits à l’équipement (+2%). 

Mardi 5 Mai 2020

Lu 292 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif