Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Masi devrait se maintenir dans le vert




Durant l'année 2018, le Masi devrait maintenir son évolution dans le vert, selon les prévisions des analystes de Crédit du Maroc Capital (CDMC). Plusieurs éléments plaident en faveur de ce pronostic, notamment, l’afflux des résultats annuels 2017 des sociétés cotées donnant un aperçu sur la santé financière ainsi que les perspectives d’évolution des entreprises du Masi, souligne la société de bourse dans son "Bilan annuel marché Actions 2017".
Autres facteurs, les analystes financiers mettent en avant le regain de confiance des investisseurs en raison d’un retour salutaire aux fondamentaux des sociétés cotées et la réforme tant attendue du marché boursier censée insuffler une nouvelle dynamique boursière, rapporte la MAP. 
Après une belle prouesse en 2016 (+30,46%), la Bourse de Casablanca, qui a profité en 2017 de la poursuite de l’érosion des rendements obligataires face à la baisse tendancielle des taux, ce qui a poussé les investisseurs à dynamiser davantage leurs placements en actions, parvient à maintenir le cap en terminant l’exercice écoulé sur une hausse de plus de 6%, relève la même source. 
Cette performance intervient dans un contexte marqué par la conjonction de plusieurs événements, notamment, l’amélioration de la masse bénéficiaire des sociétés cotées de plus de 10% au titre du premier semestre 2017 et le maintien inchangé à 2,25% du taux directeur par le Conseil de Bank Al Maghrib lors de sa réunion trimestrielle, qui a jugé "approprié" le niveau actuel du taux, a-t-elle noté. La période a été également marquée par la publication du rapport Doing-Business 2018 par la Banque mondiale plaçant le Maroc à la 69 ème position sur 190 pays avec un score de 67,91points, devançant ainsi la Tunisie (88ème), l’Egypte (128ème) et l’Algérie (166ème), a-t-elle poursuivi. 
Autres faits marquants, la reconduction des notes souveraines du Royaume à BBB- avec perspectives stables par les agences Fitch Rating et Standards & Poor’s et la révision semi-annuelle des indices Morgan Stanley Capital International (MSCI) marquée par l’entrée de Cosumar dans l’indice MSCI-FM au côté de 5 autres valeurs et la sortie de 9 sociétés de ce dernier, a-t-elle ajouté. Pour sa part, l’action Alliances a intégré l’indice MSCI-Small Caps et ce, à compter du 30 novembre 2017.
Dans ce contexte, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, enregistre une performance de 6,39% à 12.388,82 points à fin décembre 2017. De même, le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, se hisse de 5,79% à 10.100,32 points.

Libé
Lundi 8 Janvier 2018

Lu 962 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.