Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc, une destination des plus dynamiques du moment




Le Maroc figure parmi les destinations les plus dynamiques du moment, indique la Direction générale française de l’aviation civile (DGAC) citée lundi par le site spécialisé Air Journal.
En hausse de +5,5 %, le trafic aérien français «ne dévie pas de sa belle trajectoire en mars», selon les statistiques mensuelles de la DGAC.
Parmi les destinations les plus dynamiques du moment, Brésil (+30,6%), Tunisie (+16,7%) et Maroc (+12,3%) continuent tout particulièrement à se distinguer, note la même.
En cumul annuel, le trafic aérien progresse de +5% au terme du premier trimestre, soit un rythme équivalent à celui de l’année 2018 (+5,1%), fait-elle remarquer.
La Direction française de l’aviation civile relève notamment que le trafic international demeure favorablement orienté en mars 2019 (+5,3%), observant qu’à la différence des mois précédents, ce n’est plus d’Amérique (+7%) mais d’Afrique (+8,8%) que provient la croissance la plus intense, rapporte la MAP.
Parmi les principales destinations, seule l’Algérie présente des chiffres en repli (-3,7%), indique-t-elle.
Le trafic vers l’Europe progresse, pour sa part, de +4,5% alors que celui avec l’Asie, il augmente de +3,6%, ressort-il des statistiques de la DGAC qui souligne cependant qu’avec une progression de +6,1 %, le marché intérieur s’affirme le contributeur le plus dynamique à la croissance du mois de mars.
Côté compagnies aériennes, le différentiel de croissance négatif en défaveur du pavillon français (+4,8% contre +6% pour les opérateurs étrangers) continue ce mois-ci à se réduire fortement, atteignant, à -1,2 point, un niveau inédit depuis juin 2017.

Pour ce qui est des aéroports, toutes les grandes plateformes présentent des chiffres positifs mais chacune profite diversement de la conjoncture haussière. À Paris, l’aéroport Charles de Gaulle (CDG) enregistre comme en février un nouveau +7,1% (soit une progression sur le trimestre de +5,7%). Orly en revanche perdure dans une certaine atonie : +1% en mars, +0,6% sur le trimestre.
C’est en région que les progressions les plus spectaculaires sont réalisées avec ce mois-ci, une croissance à deux chiffres à Nantes comme à Lyon, Bâle-Mulhouse, Bordeaux et Beauvais. Les hausses les plus mesurées se concentrent sur les aéroports les plus méridionaux : Toulouse (+5,5%), Marseille (+3,2%) et Nice (+1,7%).

Mercredi 24 Avril 2019

Lu 1011 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com