Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc, un partenaire commercial de premier plan pour l’Espagne




Le Maroc constitue un partenaire commercial “de premier plan” pour l’Espagne et une porte d’entrée vers l’Afrique pour les entreprises espagnoles, souligne le président du Club des exportateurs et investisseurs espagnols, Antonio Bonet.
Dans une tribune intitulée “Le Maroc, destination et porte pour nos entreprises en Afrique”, publié sur le site économique espagnol “Empresa Exterior”, M. Bonet relève que le Maroc représente “une intéressante destination pour nos produits et investissements” ainsi qu’une “bonne plateforme pour sonder les marchés de la zone subsaharienne, vers laquelle l’économie marocaine se projette d’une manière de plus en plus forte”, rapporte la MAP.
L’auteur note par ailleurs le dynamisme de l’économie marocaine, précisant que le Royaume n’a connu aucun exercice avec un taux de croissance négatif depuis le début du règne de SM le Roi Mohammed VI, que le taux de croissance a atteint près de 5% l’année dernière et que le Fonds monétaire international prévoit un rythme de croissance d’une moyenne de 4% par an jusqu’en 2022.
“Ce sont certainement des chiffres éloquents sur la stabilité politique et économique qui caractérise” le Maroc, estime-t-il, relevant que la structure économique du Maroc est celle d’un pays émergent.
En outre, le site indique que l’investissement étranger est devenu l’un des moteurs du développement économique du Maroc, qui jouit d’une position géographique privilégiée, d’un bon réseau d’infrastructures, d’une main-d’œuvre jeune et abondante et de la compétitivité de son coût du travail, autant d’atouts qui attirent les investisseurs étrangers.
M. Bonet ajoute, par ailleurs, que l’Espagne constitue le premier partenaire commercial du Maroc et que le volume du flux commercial dans les deux sens a doublé depuis 2011.
Le Maroc importe pour plus de 8 milliards d’euros de produits espagnols, concentrant 45% de l’ensemble des exportations espagnoles vers l’Afrique et 37 pc des investissements espagnols dans le continent, poursuit-il. Il a également salué les efforts déployés par les autorités marocaines pour améliorer le climat des affaires, ce qui a permis au Maroc d’occuper la 69 ème place dans la dernière édition du rapport “Doing Business” de la Banque mondiale, alors qu’il figurait à la 129ème position il y a dix ans.

Samedi 2 Juin 2018

Lu 623 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures