Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et l'Allemagne se félicitent de l’excellence de leurs relations bilatérales et de la dynamique positive de leur partenariat


Libé
Dimanche 9 Juillet 2023

Le Maroc et l'Allemagne se félicitent de l’excellence de leurs relations bilatérales et de la dynamique positive de leur partenariat

Le Maroc et l'Allemagne se sont félicités, jeudi, des relations étroites et amicales entre les deux pays, ainsi que de la dynamique positive qui caractérise la relation bilatérale depuis l’adoption de la déclaration conjointe, en août 2022, qui constitue une feuille de route pour le renforcement de ces relations dans tous les domaines.

Lors de la conférence de presse à l’issue d’un entretien à Berlin, entre la ministre des Affaires étrangères de la République Fédérale d’Allemagne, Annalena Baerbock, et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, qui effectue une visite de travail en Allemagne, les deux responsables gouvernementaux ont réaffirmé leur volonté partagée d'approfondir davantage les relations bilatérales de longue date, en vue d’établir un partenariat renforcé tourné vers l’avenir.

M. Bourita a indiqué que la relation historique qui lie le Maroc et l’Allemagne connaît une dynamique très positive depuis la lettre adressée à Sa Majesté le Roi Mohammed VI par le Président allemand Steinmeier, ainsi que la visite au Maroc de Mme Annalena Baerbock, en août dernier.

Le ministre a précisé que Sa Majesté le Roi a donné ses Hautes instructions pour faire de l’Allemagne un des partenaires stratégiques prioritaires du Royaume, sur la base de la confiance et du respect mutuel et la défense des intérêts mutuels des deux pays.

Les deux ministres se sont félicités du lancement, l’année prochaine, du dialogue stratégique multidimensionnel, tel que prévu dans la déclaration conjointe adoptée à l’occasion de la visite au Maroc de Mme Baerbock, le 25 août 2022.

A ce titre, M. Bourita a précisé que la mise en place de ce dialogue stratégique témoigne de la volonté partagée entre les deux pays pour approfondir davantage ce partenariat.

Il est prévu que ce dialogue stratégique se tienne une fois tous les deux ans, alternativement au Maroc et en Allemagne, sous la présidence des ministres des Affaires étrangères des deux pays.

L’établissement de ce dialogue intervient dans le cadre de la volonté partagée des deux pays de renforcer le dialogue, les relations politiques, économiques, culturelles et interpersonnelles, de promouvoir la démocratie, l'État de droit et la bonne gouvernance, de développer le commerce et les investissements et de coopérer en matière de politique climatique, politique de biodiversité ainsi que des solutions énergétiques vertes.

Ce dialogue stratégique sera fondé sur des valeurs communes et sur le respect mutuel, dans l’objectif de consolider les principes et les fondements des relations entre le Maroc et l'Allemagne, en vue de préserver et renforcer les intérêts prioritaires des deux pays.

Les deux ministres ont également salué l’excellence des relations économiques et commerciales bilatérales et réaffirmé leur volonté de les renforcer et de les ouvrir sur de nouveaux secteurs, notamment ceux des énergies renouvelables, des infrastructures et de la numérisation. Ils ont souligné, à cet effet, leur intérêt commun à intensifier et à poursuivre cette coopération, afin d'en élargir la portée et d'en consolider les acquis.

M. Bourita et Mme Baerbock ont souligné aussi la pertinence du long partenariat bilatéral en matière de sécurité et se sont félicités du renforcement de ce partenariat pour continuer à relever ensemble les défis communs, notamment à travers des échanges de haut niveau.

Les deux ministres ont mis en avant l’étroite collaboration dans le domaine migratoire et souligné l’approche rationnelle suivie entre les deux pays dans la gestion de cette question.

Les deux responsables gouvernementaux ont relevé dans le même sillage l'importance de la coopération bilatérale dans le domaine culturel et universitaire pour la promotion du développement humain et économique.

Dans le domaine du changement climatique, les deux ministres ont réaffirmé leur volonté commune de plaider en faveur d'un engagement international ambitieux pour combattre les effets du changement climatique et encourager les actions en faveur de l'atténuation de cet effet. Mme Baerbock a souligné le rôle de référence que joue le Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notamment dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques.

Les deux ministres ont souligné la convergence de leurs vues sur un ensemble de questions régionales et internationales et se sont engagés à poursuivre la concertation et la coordination, notamment sur la situation en Libye, au Sahel et au Moyen-Orient.



Berlin réitère son soutien au plan d'autonomie

L’Allemagne a réitéré, jeudi, son soutien au plan marocain d’autonomie au Sahara, présenté en 2007, comme un effort "sérieux et crédible" du Royaume et une "très bonne base" pour une solution acceptée par les parties.

A l’issue de son entretien, à Berlin, avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, en visite de travail en Allemagne, la cheffe de la diplomatie allemande, Mme Annalena Baerbock, a réitéré "le soutien de longue date de l’Allemagne au processus mené par les Nations unies pour une solution politique réaliste, pragmatique, durable et mutuellement acceptable par les parties".

Les deux ministres ont réitéré, à cette occasion, leur position commune en faveur de ''l'exclusivité'' de l'ONU dans le processus politique, tout en réaffirmant leur soutien aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU, qui ont noté le rôle et la responsabilité des parties dans la recherche d'une solution politique réaliste, pragmatique, durable et fondée sur le compromis.

Les deux pays ont, également, réaffirmé leur soutien à l'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies, Staffan de Mistura, et à ses efforts pour faire avancer le processus politique sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies.


Lu 1197 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p