Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc dispose d'un stock suffisant de gaz butane




Le Maroc dispose d'un stock suffisant de gaz butane
Le Maroc dispose d'un stock suffisant de gaz butane ainsi que des moyens logistiques nécessaires pour assurer un approvisionnement régulier du marché national, ont indiqué, dimanche, les ministères de l’Intérieur et de l’Energie, des Mines et de l’Environnement.
Dans un communiqué conjoint, les deux départements ont souligné que compte tenu de la situation actuelle particulière et pour éviter des perturbations dans l'approvisionnement du marché national en bonbonnes de gaz et préserver la sécurité des citoyens, tous les intervenants locaux, sociétés de production, de distribution, ainsi que les vendeurs au détail ont été invités à s'en tenir à la règle de ne vendre les bonbonnes de gaz pleines qu’en nombre équivalent à celles vides présentées par le client, et de faire retourner ces dernières à la chaîne de remplissage.
Les deux ministères ont ainsi appelé à se conformer à la règle de ne vendre qu'une seule bouteille par client à chaque étape d'approvisionnement, à garantir les moyens de transport adéquats pour assurer l'approvisionnement continu en ce produit de première nécessité, à prolonger les heures de travail dans les centres de remplissage afin de répondre aux besoins nationaux, ainsi qu’à intensifier les visites des commissions de contrôle pour relever les dépassements et prendre les mesures légales contre les contrevenants, ajoute le communiqué.
A la lumière de la situation exceptionnelle liée à la pandémie du Covid-19, les préoccupations de certains familles et agriculteurs en termes de disponibilité des produits de base sur le marché national, en particulier les bonbonnes de gaz butane, ont engendré un engouement injustifié pour ce produit, ce qui pourrait causer un dysfonctionnement du marché de vente au détail dans certaines régions du Royaume, précise la même source.
Les ministères notent que certains vendeurs fournissent des bonbonnes pleines sans recevoir de bonbonnes vides, des clients recourant à constituer un stock personnel, ce qui perturbe la chaîne de production et d’acquisition de ce produit de base, sans oublier les risques de sécurité liés au stockage de bouteilles de gaz par les familles.

Mardi 24 Mars 2020

Lu 615 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif