Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc compte toujours parmi les pays les moins accessibles aux voyageurs africains

Seuls les ressortissants de huit pays du continent sont exempts de visa


Hassan Bentaleb
Dimanche 17 Décembre 2023

Le Maroc compte toujours parmi les pays les moins accessibles aux voyageurs africains
Le Maroc garde toujours sa place parmi les pays les moins accessibles aux voyageurs africains, même s’il a gagné deux points en passant de la 46ème place à la 44ème dans son classement au «Visa openness Index report 2023», publié mardi par l’Union africaine et la Banque africaine de développement. En effet, le Royaume n’est accessible sans visa que pour les voyageurs de huit pays africains sur 53.

Réciprocité

Au niveau des pays du Maghreb arabe (UMA), (sachant que cette organisation maghrébine est gelée depuis plusieurs années) le Maroc se classe en 3ème place derrière la Tunisie et la Mauritanie qui s’est positionnée encore cette année parmi le Top 10 des premiers pays africains au niveau de l’indice des visas. La Tunisie est encore cette année le deuxième pays le mieux classé au niveau des pays de l’UMA. Comme l'Algérie, elle est particulièrement ouverte aux voyages des citoyens des autres membres de l'UMA. Quant à l’Algérie, son score reste inchangé.

A noter que le rapport constate que le régime des visas de plusieurs États membres de l’UMA est bien plus ouvert aux pays membres de l’UMA qu’aux pays du reste du continent. Avec un score de réciprocité sans visa de 60%, l’UMA se positionne parmi la moitié supérieure des classements de l’indice en termes de pays membres autorisant l’entrée sans visa à leurs citoyens respectifs. Le score de réciprocité régionale d’AMU n’a pas changé depuis l’année dernière.

En outre, le rapport classe le Maroc parmi les 24 pays africains qui offrent un e-visa en précisant que le nombre de pays africains ayant adopté un système de visa électronique a plus que doublé entre 2016 et 2019, passant de 9 à 21 pays. Ce nombre a de nouveau augmenté en 2020, pour atteindre 24 pays, et est resté inchangé depuis, sauf en 2022, où il est tombé à 23 pays. Sur les 20 pays les mieux classés sur l’AVOI 2023, huit ont adopté un système de visa électronique. Quatre autres ont totalement dispensé les voyageurs africains de l’obligation de visa.

Ouverture

Le rapport mesure également l’ouverture moyenne sur les visas au sein des Communautés économiques régionales (CER) reconnues par l’Union africaine, et constate que l’ouverture moyenne sur les visas s’est améliorée dans six des huit CER au cours de l’année écoulée. Les CER continuent d’être des moteurs importants de l’ouverture sur les visas grâce à des initiatives régionales visant à supprimer les obstacles à la circulation des personnes.

À cet égard, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) obtient le meilleur score régional. C’est là que les citoyens africains jouissent des niveaux les plus élevés de liberté de circulation transfrontalière. La CEDEAO a adopté une position progressiste en matière d’ouverture sur les visas depuis des décennies, qu’elle a formalisée en 1979 par un protocole sur la libre circulation des personnes, le droit de résidence et d’établissement.

En plus d’afficher le score régional de l’Indice d’ouverture sur les visas le plus élevé du continent, la CEDEAO enregistre également le taux de réciprocité le plus élevé en matière d’exemption de visa : cela correspond au taux auquel les politiques d’exemption de visa de chaque pays au sein de la CER font l’objet d’une réciprocité de la part de ses Etats membres. Dans 97% des scénarios de voyage, les citoyens peuvent entrer dans un autre pays de la même CER sans avoir besoin de visa.

Amélioration

Le rapport 2023 de l’ouverture sur les visas en Afrique révèle que depuis la publication du premier rapport en 2016, 36 pays ont amélioré leur score dans l’indice. 42 pays africains accordent l’entrée sans visa aux citoyens d’au moins cinq autres pays africains, tandis que 33 pays le font pour les citoyens d’au moins dix pays. Quatre pays - contre trois l’année dernière - ont supprimé toute exigence de visa pour les voyageurs africains. Il s’agit du Rwanda, du Bénin, de la Gambie et des Seychelles.

Dans 28% de tous les scénarios de voyage intra-africain, les citoyens africains n’ont pas besoin de visa (une amélioration par rapport aux 27% de 2022 et aux 20% de 2016). Un visa est toujours nécessaire dans 46% des scénarios de voyage sur le continent - en baisse par rapport aux 47% de 2022 et aux 55% de 2016.

Le Rwanda s’impose comme un nouveau champion en 2023, après avoir progressivement libéralisé son régime de visas au cours des huit dernières années. En 2016, ce pays enclavé permettait aux citoyens de près de 90% des pays africains d’obtenir un visa à l’arrivée ; les citoyens des autres pays pouvant entrer dans le pays sans visa.

Il a ensuite supprimé les frais de visa pour les citoyens africains et, en 2023, le Rwanda a supprimé toute obligation de visa pour les citoyens de l’ensemble du continent. «Cela a allégé le fardeau du voyage pour les citoyens de 35 pays africains qui avaient jusqu’à récemment encore besoin d’un visa », note le rapport. Autre évolution positive, selon certaines informations, le Kenya prévoirait de supprimer l’obligation de visa pour les voyageurs africains d’ici à la fin 2023.

Hassan Bentaleb


Lu 1440 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p