Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc a mis en place une batterie de mesures afin de lutter contre le chômage

Le Congrès arabe du travail se poursuit jusqu'au 15 avril dans la capitale égyptienne




Le Maroc a mis en place une batterie de mesures afin de lutter contre le chômage
Le Maroc a mis en place une batterie de mesures afin de lutter contre le chômage, a assuré le ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, Mohamed Yatim. Dans une déclaration à la MAP, en marge de la séance d'ouverture des travaux du 45ème congrès arabe du travail, qui se tient au Caire, M. Yatim a indiqué qu'une partie des mesures relatives à la lutte contre le chômage a été déjà mise sur pied, tandis que le reste sera mis en œuvre dans les années à venir.
Qualifiant d'"avancée" l'expérience marocaine en matière de travail, le ministre a relevé que la Constitution reconnaît le droit au travail, à la protection sociale et l'organisation des relations professionnelles outre l'importance des négociations collectives et le rôle dévolu aux organisations professionnelles du patronat et des employés.
Après avoir noté que le Maroc, qui dispose d'un arsenal juridique conséquent consistant en le Code du travail, s'est engagé lors de la dernière décennie dans une dynamique de réformes macro-économiques, structurelles et juridiques, M. Yatim a indiqué que ce chantier de réformes doit être lui aussi revu, vu les mutations que connaît le monde du travail, notamment le recours aux nouvelles technologies.
Il a souligné également les efforts consentis en matière d'amélioration du climat des affaires, des investissements et du renforcement du partenariat entre les secteurs public et privé, outre l'élargissement de la protection sociale et son développement.
"Le pari du chômage au Maroc n'incombe pas seulement au ministère du Travail, mais il est de la responsabilité également de tous les secteurs", a-t-il affirmé, rappelant la création, selon une approche horizontale et participative, du comité ministériel de l'emploi.
Il a indiqué que le gouvernement, partant des Hautes orientations Royales visant à revoir le modèle de développement, a entamé la mise en place d'une approche holistique visant la cristallisation d'un programme de développement participatif dont la vocation est la création de la richesse et sa distribution ainsi que la mise à niveau de toutes les régions pour qu'elles puissent contribuer au développement.
M. Yatim a également noté que son département s'attèle à la création de structures régionales, en l'occurrence les centres régionaux du travail et ceux en charge de la formation, outre la construction d'un système intégré de suivi du marché de l'emploi.
Organisé jusqu'au 15 courant, le 45ème Congrès arabe du travail aborde plusieurs sujets, notamment la responsabilité sociétale des établissements privés et la productivité et son rôle dans l'amélioration de la compétitivité.
Le Maroc est représenté à ce congrès par une délégation conduite par le ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, et qui comprend le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Ennaâm Miara, des représentants de la Fédération des Chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la Confédération démocratique du travail (CDT) et de l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM).

Mardi 10 Avril 2018

Lu 456 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021