Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc à la première réunion des Autorités nationales de réglementation des médicaments




Le Maroc a pris part, les 21 et 22 novembre à Jakarta, à la première réunion des Autorités nationales de réglementation des médicaments (ANRM) des Etats membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI).
Lors de cette manifestation internationale qui a connu la participation de plus de 30 pays de l’OCI, le Royaume du Maroc a été représenté par le directeur de la Direction du médicament et de la pharmacie relevant du ministère de la Santé, Jamal Taoufik, et le chef de division de la pharmacie au même département, Wadie Zarhouni.
S’exprimant à l’ouverture de la rencontre, le président de l’Agence indonésienne de contrôle des produits alimentaires et des médicaments (BPOM), Penny Lukito, a mis en avant les avancées considérables enregistrées par le secteur dans le monde, appelant à une meilleure collaboration au bénéfice de la population du globe.
Il a également fait savoir que les autorités nationales de réglementation pharmaceutique doivent fournir plus d’efforts à travers diverses formes de coopération pour garantir une efficience de l’action aussi bien aux niveaux national, régional et mondial. Et de préciser que l’amélioration de la régulation du secteur et de la production de l’industrie pharmaceutique figure parmi les principaux axes et objectifs de la rencontre.
Des experts et professionnels du secteur de la santé ont débattu, deux jours durant, de plusieurs sujets en relation notamment avec l'autosuffisance en médicaments et en vaccins, et ont échangé les expériences et les meilleures pratiques concernant la réglementation des médicaments et l'identification des forces et faiblesses du marché pharmaceutique.
Les participants ont également discuté des stratégies appropriées pour accélérer la production et l'accès à des médicaments de qualité, sûrs et efficaces.
La rencontre a aussi connu la participation de représentants d’organisations internationales compétentes dans le domaine, notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), outre des industriels et des associations œuvrant dans le domaine pharmaceutique et médical.

Vendredi 23 Novembre 2018

Lu 667 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com