Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Groupe automobile allemand PRETTL investit 8 millions d'euros dans une nouvelle usine à Tanger




Le Groupe allemand PRETTL spécialisé dans la fabrication de pièces automobiles a annoncé récemment à Tanger, la construction d'un nouveau site industriel à Tanger ''Automotive City'' pour un investissement de 8 millions d'euros.
Selon les données présentées lors de la cérémonie de pose de la première pierre, cette usine, qui prévoit la création de 800 postes d'emploi, aura une capacité de production globale estimée à 30 millions de pièces à long terme, rapporte la MAP.
La première tranche de cette usine, qui s'étalera sur une superficie dépassant les 26.000 m2, devra être achevée l'année prochaine avec une capacité de production atteignant les 15 millions de pièces, alors que l'exploitation de la deuxième tranche devra débuter en 2021 avec une capacité de production similaire.
Intervenant à cette occasion, le directeur général du Groupe PRETTL, Erhart Prettl, a indiqué "avoir trouvé au Maroc les potentialités et les ressources humaines pour relever le défi du changement que connaît l'industrie automobile", mettant l'accent sur la révolution que connaît actuellement l'industrie des voitures électriques, des batteries et les technologies numériques.
Il a également souligné que le Royaume, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, a tracé des objectifs ambitieux dans le domaine de l'industrie automobile, affirmant que le choix de Tanger pour élargir l’investissement du groupe, qui dispose déjà d'une usine dans la zone industrielle de Tanger, se justifie par le "très bon" niveau des infrastructures et la sécurité des investissements de la ville.
De son côté, le président du directoire de l'Agence Spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA), Mehdi Tazi Riffi, a fait savoir que le projet de PRETTL revêt une "grande importance" parce qu'il vient confirmer la dynamique enclenchée par la plateforme Tanger-Med pour l'attrait des entreprises allemandes, aussi bien au volet industriel que logistique..
M. Riffi a également rappelé les résultats "exceptionnels" réalisés l'année précédente au niveau du port Tanger-Med, faisant état de 55 nouveaux projets industriels dans la plateforme Tanger-Med Zones en 2017, avec un chiffre d'affaires avoisinant les 350 millions d'euros.

Jeudi 1 Février 2018

Lu 555 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021