Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Groupe Alliances renoue avec les bénéfices




Au terme du premier semestre 2017, le Groupe Alliances développement immobilier (ADI) renoue avec les bénéfices en affichant, pour la deuxième année consécutive, un résultat positif, a annoncé, jeudi, l’immobilière cotée en bourse.
Sur la première moitié de l’année, le résultat net et le résultat net part du Groupe (RNPG) sont bénéficiaires et en nette progression par rapport au 30 juin 2016, respectivement de 63% et 60%, indique le promoteur immobilier dans une communication financière.
Alliances confirme, ainsi, son retour à la rentabilité et tous les chantiers du Groupe aussi bien au Maroc (social, intermédiaire et haut standing) qu’en Afrique se poursuivent à une cadence normale, a-t-il souligné.
Cette performance s’explique également par l’effet conjugué de la réduction des charges de structure et des charges financières, relève l’immobilière dans son communiqué publié sur le site web de la Bourse de Casablanca.
En dépit d’un contexte national difficile, le chiffre d’affaires d’ADI enregistre une croissance de 9% à 1,53 milliard de dirhams (MMDH), contre 1,41 MMDH sur la première moitié de 2016, poursuit la même source.
Pour sa part, rapporte la MAP, l’endettement net global du Groupe passe de 8,5 MMDH au 30 juin 2015, à 5,2 MMDH au S1 2017, soit une baisse de 39%. Ladite dette s’établirait à 2,9 MMDH à fin 2017 après exécution des protocoles des phases I et II de la dette privée, a-t-elle précisé.
La dette bancaire s’établit, quant à elle, à 1,3 MMDH, contre 1,78 MMDH au 31 décembre 2016, relève la société, notant que la dette privée, en phase finale de restructuration, passerait de 4,48 MMDH à 1,6 MMDH (en principal) d’ici la fin d’année.
A l’issue de l’exécution des protocoles des phases I et II, le reliquat de la dette privée, d’un montant de 1,6 MMDH (en principal), sera reprofilé selon les caractéristiques d’ores et déjà fixées avec la masse des obligataires et les détenteurs de billets de trésorerie, a-t-elle ajouté.
A noter que le Groupe table sur un chiffre d’affaires prévisionnel de 4,01 MMDH en 2017 et de 4,21 MMDH en 2018.
Pour ce qui est du RNPG, il devrait s’établir, selon les prévisions du Groupe, à 151 MDH en 2017, et à 502 MDH une année plus tard, tandis que les frais financiers passeront de 455 MDH en 2016, à 179 MDH à fin 2017 et seront de 105 MDH en 2018.
Depuis le début de l’année le titre Alliances s’est nettement apprécié de +124,13%, contre une ascension de +405,12% une année auparavant et un repli de -57,73% depuis 2014.
 

Samedi 30 Septembre 2017

Lu 427 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021