Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le “Festival des plages Maroc Telecom” bat son plein


Divertissements pour enfants et activités ludiques, sportives et culturelles, à travers des villages d’animations en bord de mer



Divertissements pour enfants et activités ludiques, sportives et culturelles, à travers des villages d’animations en bord de mer

En cet été, saison des festivals, Maroc Telecom a, comme chaque année, et comme souligné dans l’édition du 17 juillet, de quoi égayer nos soirées estivales. En effet, cet opérateur a lancé vendredi 14 juillet, à M’diq, la 16ème édition du « Festival des plages de Maroc Télécom ».
Vendredi soir, les festivaliers ont pu suivre un concert de Samy Ray alors au moment où la scène de Martil  a accueilli samedi soir l’artiste Mourad Asmar.
Depuis sa création en 2002, le « Festival des plages de Maroc Telecom » donne l’occasion aux festivaliers de rencontrer des stars de la chanson marocaine et internationale dans les villes côtières et balnéaires. En effet, ce festival qui s’étend tout au long de l’été offre une diversité dans sa programmation alliant à la fois des artistes locaux, nationaux et internationaux, et de tous styles de musique, urbaine ou populaire, créant les fusions les plus inédites. C’est ce qui a permis au “Festival des plages de Maroc Telecom” d’occuper une place de premier ordre dans le calendrier culturel et festif de la saison, attirant l’an dernier plus de 6,5 millions d’estivants, indique un communiqué des organisateurs.
Initialement appelé Jawla et devenu par la suite le «Festival des plages de Maroc Telecom», cet évènement propose des divertissements pour les enfants à travers des villages aménagés sur les plages qui accueillent enfants et adolescents et leur offrent gratuitement toutes sortes d’animations et d’activités sportives et culturelles : beach-volley, beach-soccer, jeux gonflables, ateliers de peinture et de coloriage, etc. 
Le festival donne une grande importance aux activités sportives. En 2013 par exemple, l’événement estival a connu le renforcement des activités sportives sur les plages, avec de nouveaux jeux comme le mur d’escalade, le pain-ball et le parcours édu-quad.
Ce rendez-vous musical et culturel permet l’échange mais aussi la promotion de la culture et du patrimoine marocains, rendant ainsi certaines destinations attrayantes l’objectif étant encourager le tourisme. Cependant, pour bien réussir ce festival et profiter de ses retombées économiques, il faut veiller à la bonne organisation et éviter les erreurs commises lors des précédentes éditions. En 2015 par exemple lors de la 14ème édition et suite à un vent violent, la scène sur la plage d’Al-Hoceima s’est complètement écroulée. Un incident qui s’est produit au petit matin au moment où la scène  était  heureusement  vide. Mais même s’il n’y a pas eu de victimes, cet incident fut tout de même un drame pour les organisateurs car ils avaient prévu un méga-concert ce jour-là à l’occasion de la Fête du Trône. 


Oumaima Hajri (Stagiaire)
Mercredi 19 Juillet 2017

Lu 1385 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés