Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Crédit Agricole enregistre des résultats historiques

La banque franchit la barre symbolique de 100 milliards de DH




Le Crédit Agricole enregistre des résultats historiques
Le Conseil de surveillance du Crédit Agricole du Maroc (CAM) a tenu récemment une réunion consacrée à l’examen de l’activité de la banque durant l’exercice 2018 et à l’avancement des différents projets de la banque.
Au cours de cette réunion, qui s’est tenue sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, le président du Directoire du Crédit Agricole du Maroc, Tariq Sijilmassi, a présenté les comptes de l’exercice 2018 marqués par  des performances exceptionnelles.
Des performances illustrées notamment par le franchissement des seuils symboliques de 100 milliards de DH de total Bilan, 80 milliards de DH de crédits distribués et d'épargne collectée, 4 milliards de DH de PNB consolidé et 600 millions de DH  de résultat net consolidé.
On notera, en effet, qu’au titre de l’année 2018, le Produit net brut (PNB) de la banque a connu une amélioration de 2% pour s’établir à 3,97 milliards de dirhams, tandis que les encours de crédit et les ressources clientèle ont progressé de  7% pour s’établir respectivement à 80 milliards de dirhams et  82 milliards de dirhams.
De son côté, le résultat social de la banque s’est établi à 372 millions de dirhams au 31 décembre 2018 en progression de  6 % par rapport à l’exercice écoulé. Alors que les fonds propres réglementaires de la banque se sont établis au cours de ce même exercice à 10,6 milliards de dirhams en progression de 7%.
Outre les évolutions notoires réalisées par la banque, les administrateurs ont constaté également les efforts fournis par le CAM en matière d’inclusion financière des petits agriculteurs, notamment à travers la digitalisation, et du monde rural de manière globale.
Par ailleurs, et comme à l’accoutumée, les représentants du Comité d’audit, Comité des grands risques, Comité d’investissement (instance émanant du Conseil de surveillance) ont présenté leurs rapports au Conseil de surveillance.
Les commissaires aux comptes ont annoncé une certification des comptes sans réserve et le Conseil a validé, de ce fait, les comptes de l’exercice 2018.
Le Conseil a également été informé des réalisations en matière d'engagement du Groupe Crédit Agricole du Maroc dans l’accompagnement du Plan Maroc vert et l'appui au monde agricole et rural.
A ce propos, le Groupe Crédit Agricole du Maroc a indiqué avoir « renforcé son positionnement dans le développement durable du monde rural et agricole en mettant en place des outils d'inclusion financière à même de garantir  le développement économique et social de ce secteur », peut-on lire dans un communiqué.
Soulignons que la réunion a également été l'occasion de présenter l'avancement des projets en cours notamment le chantier de la digitalisation et les composantes du plan stratégique Afak 2021.
Le Conseil de surveillance a, par ailleurs, pris acte du  dispositif  de gouvernance renforcée mis en place par la banque
Les membres du Conseil se sont ainsi félicités du développement qu’a connu le Groupe Crédit Agricole du Maroc et de son évolution positive et se sont engagés à accompagner la banque pour la réalisation de ces objectifs stratégiques notamment le renforcement de ses fonds propres.

Vendredi 5 Avril 2019

Lu 675 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >