Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Chili veut interdire l'usage des sacs en plastique sur ses côtes




Le Chili veut interdire l'usage des sacs en plastique sur ses côtes
Le gouvernement chilien a présenté mercredi un projet de loi pour interdire l'usage des sacs en plastique dans une centaine de villes côtières, afin de protéger les océans de cette pollution.
"Nos poissons meurent par ingestion de plastique ou en s'étranglant avec, c'est donc une tâche à laquelle nous devons tous collaborer", a déclaré la présidente socialiste Michelle Bachelet en présentant le projet dans la commune de Pichimelu, située à 200 kilomètres de Santiago, sur la côte Pacifique.
Cette législation permettra de "prendre soin de nos écosystèmes marins", a-t-elle souligné.
L'interdiction portera sur 102 communes mais proposera aux autres villes du pays de se joindre à cette initiative en interdisant ou restreignant l'usage de ces sacs.
L'organisation de défense de l'environnement WWF a salué le projet de loi comme "une étape très significative pour le Chili, qui ouvre la porte à ce que tout le territoire puisse dire adieu aux sacs en plastique".
"Nous espérons que les parlementaires de tous bords appuieront cette initiative qui est bénéfique pour la santé de notre pays", a commenté Ricardo Bosshard, directeur de WWF Chili.
Le gouvernement de Michelle Bachelet, qui quittera le pouvoir en fin d'année, a lancé un vaste plan de protection de ses eaux pour 2018, avec 1,6 million de kilomètres carrés de zones marines protégées, une surface dix fois plus étendue qu'en 2014.
On estima à environ huit millions de tonnes le volume de plastique déversé annuellement dans les océans, selon une étude publiée en 2015 dans la revue américaine Science.
Les scientifiques pensent qu'il pourrait y avoir jusqu'à 110 millions de tonnes de déchets en plastique dans les océans.

Mardi 31 Octobre 2017

Lu 168 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Septembre 2020 - 17:55 Oubliez les boissons gazeuses !

Dimanche 13 Septembre 2020 - 18:00 Des mammouths sous l’aéroport de Mexico