Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement de la formation pour le programme Jeunes marocains ambassadeurs aux Nations unies




La formation pour le programme Jeunes marocains ambassadeurs aux Nations unies a été lancée, samedi, avec la participation de 138 jeunes sélectionnés à l'échelle nationale et répartis sur trois centres à Rabat, Casablanca et Marrakech.
Fruit d'un partenariat entre l’Académie diplomatique italienne et le World Council for Youth and Diplomacy de New York, ce programme prévoit une formation de quatre mois (janvier-mai) entièrement compatible avec l’emploi du temps scolaire et universitaire des jeunes sélectionnés et leur permettant d’acquérir des aptitudes en prise de parole en public, en travail collectif, en gestion du stress, en solution des problèmes, en travail personnel de recherche et d’approfondissement ainsi qu'en organisation des relations informelles interpersonnelles, aussi bien au niveau international que dans de nombreux contextes diplomatique, juridique, économique et académique.
Dans ce cadre, les participants prendront part à un atelier, en février à New York, pour expérimenter en première ligne les challenges de la politique, l’économie et la diplomatie internationale.
Le programme des jeunes ambassadeurs aux Nations unis contribuera à une meilleure implication des jeunes Marocains dans le paysage politique, à travers le renforcement des compétences en la matière, a indiqué le directeur exécutif de l’Académie diplomatique italienne au Maroc, Abderrahmane Chabib.
Lors d’une conférence à Rabat, marquant le lancement des cours dans le cadre de cette formation, M. Chabib a affirmé que ce programme vise à impliquer davantage les jeunes dans la scène politique et à faire émerger des générations de futurs leaders au service de leur pays, faisant remarquer que la délégation choisie à l’échelle nationale prendra part à une conférence-débat internationale aux Nations unies.
Ce parcours a pour but de consolider les capacités des jeunes, a-t-il fait savoir, notant que le programme contient des interventions de différentes personnalités du monde de la politique et de l'économique.
De son côté, Ahmed El Ouardi, membre du comité scientifique de l’Académie diplomatique italienne, a souligné l’importance de fournir les outils nécessaires aux jeunes, qui jouent un rôle de locomotive pour le développement du pays.
Dans une déclaration à la MAP, il a noté que cette formation permettra aux jeunes d’acquérir un bagage qui fera d’eux des intervenants extrêmement efficaces aussi bien dans le monde de la diplomatie que dans celui des affaires.
Le programme Jeunes ambassadeurs aux Nations unies se sert d’une méthode d’enseignement qui utilise le learning-by-doing, le cooperative-learning et le rôle-playing. Il permet ainsi d’allier la dimension scolaire, académique et théorique à la dimension pratique conséquente.

Lundi 21 Janvier 2019

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com