Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement d'un projet de lutte contre la violence basée sur le genre dans les établissements scolaires




L’Association Ennakhil a organisé une conférence destinée au lancement du projet de "lutte contre la violence basée sur le genre à travers le renforcement de la masculinité positive dans les établissements scolaires de la région Marrakech-Safi".
Réalisé en partenariat avec le Fonds d’affectation spéciale des Nation unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et ONU Femmes (entité onusienne consacrée à l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes), les intervenants régionaux dans les domaines de la justice, la sécurité, la santé, l’enseignement, la culture, la recherche scientifique, la jeunesse, du sport, les élus et les organisations de la société civile ainsi que les médias, ce projet rentre dans le cadre de la stratégie de l’Association Ennakhil dans le domaine de la lutte contre toutes les formes de violence et de discrimination contre les femmes et les filles.
Ce projet vise à améliorer les politiques publiques dans le domaine de la lutte contre la violence basée sur le genre dans les établissements scolaires, la sensibilisation de tous les acteurs dans tous les secteurs et à tous les niveaux sur les chartes internationales relatives au respect des droits de l’Homme, le renforcement des capacités et l’amélioration des mesures et mécanismes des parties prenantes et la participation dans la prise en charge des victimes de la violence dans les établissements scolaires et aux alentours, la prévention contre la violence et la protection des victimes et le renforcement du dialogue et de la coopération entre les différentes parties prenantes.
Il vise aussi à améliorer la participation de l’opinion publique dans la lutte contre la violence basée sur le genre au sein des établissements scolaires, le renforcement de la culture de l’égalité et la lutte contre les stéréotypes basés sur le genre dans lesdits établissements et dans la société en général, à permettre aux élèves de mieux comprendre les causes de la violence basée sur le genre, ses formes et ses conséquences et de promouvoir les capacités des cadres éducatifs et des élèves à développer la masculinité non violente et positive.
Cette rencontre avait pour objectif de créer un espace de dialogue, de participation et de concertation entre les acteurs de la région sur le phénomène de la violence basée sur le genre dans les établissements scolaires, sensibiliser et mobiliser les participants sur ce fléau, les nouvelles législations ainsi que l’importance du renforcement de la masculinité positive.

Mercredi 6 Mars 2019

Lu 905 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com