Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement d'un programme de formation au profit d'artisans en milieu rural

Plus de 250 bénéficiaires de Kénitra, Sidi Slimane et Sidi Kacem profiteront de sessions d’un mois




Un programme de formation continue au profit d'artisans en milieu rural, dans les zones difficiles d'accès des provinces de Kénitra, Sidi Slimane et Sidi Kacem, a été lancé, récemment, à l'initiative de la direction régionale de l'artisanat à Kénitra, à travers les unités mobiles du ministère de tutelle.
Les sessions de formation s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie tracée par le ministère de l'Artisanat, de l'Economie sociale et solidaire visant à hisser le niveau de formation des artisans, notamment ceux exerçant en milieu rural.
Les sessions de formation ont pour objectifs de développer les connaissances, les compétences des artisans et leurs capacités créatives, favoriser l'adéquation de leurs capacités créatives avec l'environnement socioéconomique, leur permettre de préserver les compétences acquises, mettre à profit le regain d'intérêt pour les produits respectueux de la nature et de l'environnement, les produits de l'artisanat issus de l'économie sociale, l'amélioration des conditions de travail et la mise à niveau technique et technologique des unités d'artisanat.
Dans une allocution prononcée à cette occasion, le directeur régional de l'artisanat à Kénitra, Mohamed Salem Boudija, a expliqué que ces sessions de formation s'inscrivent dans le cadre de la politique de proximité adoptée par son département qui veille à soutenir et accompagner les artisans en milieux urbain et rural.
Plus de 250 artisans vont bénéficier du programme de formation d'un mois ciblant en particulier des communes rurales et des douars où les artisans exercent des métiers en rapport avec la poterie et le textile, dont les communes rurale Sidi Taïbi et urbaine de Souk El Arbaa (province de Kénitra) et des douars dans les provinces de Sidi Kacem et Sidi Slimane, a précisé le responsable.
Pour faire réussir ce programme, a-t-il été ajouté, la direction régionale de l'artisanat a créé des comités locaux composés de ce département et de la Chambre d'artisanat de Rabat-Salé-Kénitra, œuvrant de concert avec les autorités locales et la société civile.
De son côté, le président de la Chambre d'artisanat de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abderrahim Zemzami, a mis l'accent sur l'importance de la formation continue dans la contribution au renforcement et au développement des capacités de l'artisan.
Pour sa part, le président de l'Association des artisans à Sidi Taibi , Sinou Omrane, a affirmé que la formation continue des artisans aura un impact positif sur la qualité des produits de l'artisanat et sur la compétitivité.

Vendredi 28 Octobre 2016

Lu 516 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés