Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La voie express Taza-Al Hoceima fin prête début 2019




La voie express Taza-Al Hoceima, un projet stratégique destiné à consolider l’attractivité des investissements et à désenclaver plusieurs communes rurales, sera totalement fin prête au début de 2019, a annoncé le ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.
L’état d’avancement de ce projet d’envergure est de l’ordre de 70%, a déclaré à la MAP le ministre lors d’une visite de terrain effectuée ce week-end aux différents chantiers de la voie express.
Il a ajouté que l’ensemble des sections de ce projet reliant les villes de Taza et Al Hoceima enregistre un avancement remarquable tant au niveau des tronçons achevés que des sections en cours de réalisation.
Amara a aussi fait savoir que la voie express Taza -Al Hoceima d’une longueur de 148 km est l’un des projets structurants à forte valeur ajoutée économique et sociale, précisant que ce projet vise à constituer une trame d’infrastructures-relais entre le réseau autoroutier et les autres axes routiers.
Il tend également à accompagner l’essor de développement économique des régions, réduire le temps de parcours entre les villes, améliorer la sécurité routière et booster le secteur touristique, a-t-il poursuivi.
Le ministre a également fait savoir que la voie express Taza-Al Hoceima permettra aussi de relier la province d’Al Hoceima verticalement à l’axe autoroutier Oujda-Agadir à travers une infrastructure moderne, qui aura, selon lui, sans doute un impact sur l’essor économique et les créations des opportunités d’emploi.
Cette visite a été marquée par la présentation d’un exposé exhaustif destiné à mettre en avant l’état d’avancement des travaux, notamment ceux relatifs à la section restante reliant Oued Nakour à Kassita sur une longueur de 18 km, dont les travaux ont été lancés en avril 2017.
La visite a été également une occasion pour débattre des principales contraintes et difficultés éventuelles qui entravent le déroulement normal des travaux de ce tronçon. Ce projet s’inscrit dans le cadre du développement des provinces du Nord et de l’Est du Royaume par le biais de développement d’infrastructures du transport répondant aux normes de qualité et de sécurité à travers une liaison au réseau autoroutier.

Mardi 23 Mai 2017

Lu 360 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés