Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La vision stratégique du MEN en débat à Essaouira




A l’initiative de la direction provinciale du MEN à Essaouira, plusieurs rencontres d’information intitulées «Feuille de route régionale pour la déclinaison et le suivi des projets intégrés de mise en œuvre de la vision stratégique 2015-2030 » sont en cours d’organisation au niveau de la province.
Ce programme de communication et de mobilisation autour de la vision stratégique 2015-2030 adoptée par le MEN a été entamé par une journée d’information présidée par le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de la région Marrakech-Safi.
M’barek l’Harcha, directeur provincial du MEN, a tenu à soutenir la mobilisation et l’engagement de toutes les composantes du secteur pour mener à terme ce chantier. Il a, à cet effet, annoncé la constitution d’une équipe de pilotage et la désignation de chefs de projets ainsi que l’élaboration d’un plan de suivi.
Ahmed Lekrimi, directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, a placé la Vision stratégique dans le contexte des réformes menées dans le secteur de l’éducation.
Plan d’urgence, ateliers de diagnostic participatifs et rapport national sur le secteur : des étapes phares qui ont donné lieu à l’élaboration de la Vision stratégique 2015-2030 par le Conseil supérieur de l’enseignement. Une feuille de route qui comporte seize projets en trois volets dont l’équité et l’égalité des chances, l’amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation ainsi que la gouvernance et la mobilisation. 
Ahmed Lekrimi a appelé les différents intervenants à s’imprégner de cette vision pour une meilleure réflexion, participation, déclinaison et évaluation de ce processus. Il a également appelé à une meilleure communication autour de ce projet avec les différents intervenants et partenaires.
Après un exposé autour de la feuille de route régionale pour la déclinaison et le suivi des projets intégrés de mise en œuvre de la Vision stratégique 2015-2030, plusieurs intervenants ont  salué cette nouvelle dynamique tout en insistant sur la motivation des acteurs administratifs et pédagogiques, la mobilisation des moyens financiers requis pour la concrétisation de ces projets, et l’adhésion  des élus et des autorités locales.
La direction provinciale prévoit l’organisation de huit rencontres d’information ciblant les directeurs et les inspecteurs pédagogiques, les syndicats et les médias. Les conseils de gestion des établissements scolaires ne seront pas en reste puisqu’ils sont conviés à une série de rencontres du 1er au 10 mars courant.
 

Abdelali Khallad
Mercredi 1 Mars 2017

Lu 521 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés