Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La violence contre les enfants au cœur d’une formation en faveur des journalistes




Il est temps que les journalistes apprennent davantage la violence contre les enfants. C’est pourquoi un collectif d’associations est en train d'organiser un atelier de formation dans le cadre de leurs projets baptisés respectivement « Plateforme CDE : Projet de création d’une plateforme nationale pour le développement, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques en matière d’enfance, dans le respect de la CDE» et «Renforcement du système marocain de protection de l’enfance dans sa réponse juridique et sociale face à la violence sexuelle».
Pour les objectifs de ces activités de formation, le collectif composé de l'Association Ai.Bi. Amis des enfants, l'Association Meilleur avenir pour nos enfants – Amane et l’Association Aida, entend sensibiliser les acteurs de la presse à la thématique de la violence sexuelle et renforcer leurs connaissances là où cela s’avère nécessaire, sur le cadre normatif national et international régissant la protection des droits de l’enfant.
Il y a lieu de rappeler qu’un premier atelier avait eu lieu les 5 et 6 décembre 2017, au cours duquel les formateurs ont évoqué le cadre normatif national et international régissant la protection des droits de l’enfant, le droit à l’identité et au consentement d’utilisation des données dans les témoignages, l’éthique dans le traitement des sujets et l’utilisation de la terminologie, entre autres, pour ensuite essayer d’établir un Code de déontologie des journalistes qui soit respectueux des droits de l’enfant.
Quant au deuxième atelier, il est prévu pour le mardi 10 avril 2018 et cette fois-ci il s’agira de l’initiation à la compréhension de la violence sexuelle, précise un communiqué des organisateurs. Une bonne occasion pour les journalistes de prendre connaissance d’un sujet qui taraude toute une société. 

Mustapha Elouizi
Mardi 27 Mars 2018

Lu 582 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés