Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La séance plénière du 1er février consacrée à l'appui du produit national

Plusieurs rapports thématiques seront exposés en séances plénières





Le bureau de la Chambre des représentants a décidé de consacrer la séance plénière mensuelle des questions de politique générale adressées au chef du gouvernement, prévue le 1er février, au thème : "La politique gouvernementale d'appui du produit national".

Lors de sa réunion hebdomadaire tenue lundi dernier sous la présidence de Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, le bureau de celle-ci a, par ailleurs, décidé, en application des dispositions de l’article 109 du règlement intérieur de cette institution législative, d’exposer en séance plénière, les rapports relatifs aux consulats du Royaume à l’étranger et la situation de certains établissements pénitentiaires du Royaume, qui feront l’objet de présentation et de débat. Selon un communiqué de la Chambre des représentants, le bureau a également décidé, conformément aux dispositions de l’article 125 du même règlement intérieur, de présenter le rapport relatif au système de santé, élaboré par le groupe de travail thématique à cet égard. 

Il a, en outre, décidé, en application des dispositions de l’article 296 du règlement intérieur, de présenter le rapport élaboré par la commission du contrôle des finances publiques sur la Caisse de dépôt et de gestion "CDG". Le bureau a fixé deux séances pour l’exposé des rapports précités, à savoir mardi 2 et mardi 9 février 2021.

De même, le président et les membres du bureau ont fait état de l'importance des rapports élaborés et du haut niveau de professionnalisme qui ont caractérisé l’examen, la collecte d’informations, ainsi que l’émission des recommandations à leur sujet, soulignant leur vif intérêt concernant l'importance et la nécessité de l’interaction du gouvernement avec ces résultats.

Dans son exposé des activités de la Chambre concernant les missions exploratoires, le bureau de la Chambre a noté le rythme intense des travaux au niveau du mécanisme de création des missions exploratoires et de leur grand intérêt porté sur des questions de grande importance. Ainsi, la commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l'étranger est préoccupée par la situation et la réalité dont souffrent de nombreux marocains, dont des femmes et des enfants, bloqués dans certains foyers de tension, comme la Syrie et l'Irak.

La commission des finances et du développement économique mène, également, une mission exploratoire sur les établissements de crédit et organismes assimilés, tandis que la commission des secteurs sociaux se consacre aux thèmes ayant trait aux établissements de protection sociale, à certains hôpitaux et centres de transfusion sanguine, à la direction des médicaments, et aux marchés conclus par le ministère de la Santé en temps de pandémie du Coronavirus. La commission des infrastructures, quant à elle, s’intéresse au thème de la situation de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE). Le Bureau a renouvelé son souci d’entourer cet aspect de contrôle de toutes les garanties de succès et d’efficience, rappelant les pertinentes dispositions du règlement intérieur, ainsi que le cadre de référence modèle élaboré par le bureau de la Chambre sous forme d’un règlement intérieur qui contribue à encadrer cette action de contrôle.

Pour ce qui est de l’action législative, le bureau de la Chambre a relevé le bilan des travaux de la session jusqu’au 18 janvier, qui est au nombre de 26 textes législatifs, dont 4 propositions de loi adoptées par la Chambre lors de cette session, soulignant la nécessité de respecter le rendez-vous mensuel consacré aux propositions de loi et de programmer tous les projets de loi transmis aux commissions compétentes durant cette session. 

Libé
Vendredi 22 Janvier 2021

Lu 182 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.