Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La région d'Estrémadure veut un partenariat gagnant-gagnant avec le Maroc

Une délégation espagnole attendue du 25 au 29 juin




La région d'Estrémadure veut un partenariat gagnant-gagnant avec le Maroc
"Le Maroc est un pays fondamental dans le plan d'internationalisation" d'Estrémadure, a souligné Miguel Bernal, directeur général d'AVANTE, agence publique de développement économique et industriel de cette région du sud-ouest de l'Espagne.
Le marché marocain est une destination de choix pour se développer, a ajouté, dans un entretien à la MAP, le directeur de cette entité en charge d'accompagner les entreprises originaires d'Estrémadure dans leur développement à l'international.
Dans cette perspective, cet organisme public, dont la principale mission est de mettre en œuvre le programme économique du gouvernement régional, organise prochainement une mission commerciale multisectorielle de prospection au Maroc. Du 25 au 29 juin, une délégation formée de représentants de cette entreprise publique, chapeautée par le directeur Miguel Bernal, se rendra au Royaume à la recherche de nouvelles opportunités de coopération entrepreneuriale entre cette région espagnole et le Maroc.
"Nous avons consenti un grand effort pour que notre tissu entrepreneurial s'ouvre sur le monde extérieur. Avec le Maroc, nous avons considérablement amélioré nos échanges commerciaux", a souligné M. Bernal. Celui-ci ajoute que son gouvernement a misé sur l'ouverture de son économie, et "le Maroc figure dans les trois premières destinations considérées comme préférentielles par notre plan stratégique, juste derrière l'Union européenne et l'Amérique Latine", ajoute-t-il.
Durant ce voyage de prospection, six entreprises de la région accompagneront la délégation d'AVANTE, pour découvrir les potentialités du Royaume en matière de développement entrepreneurial et d'investissement. "Ces firmes appartiennent au secteur de la plasturgie, des énergies renouvelables, du consulting en ingénierie de l'eau et de l'environnement ainsi qu'une représentation du secteur agro-alimentaire", détaille le chef de cette délégation.
A ce propos, M. Bernal a indiqué que le choix de ces filières est dicté par l'importance qu'accorde le Maroc à ces nouvelles activités, principalement celles liées aux énergies propres. Concernant le secteur agro-alimentaire, le directeur d'AVANTE affirme que, compte tenu de la ressemblance des deux filières marocaine et d'Estremadure, le secteur de sa région espère développer une complémentarité avec le Royaume, en matière de production agro-alimentaire.
"Nous ne cherchons pas à concurrencer la filière marocaine. Notre objectif est de nouer des partenariats dans l'objectif de pouvoir être complémentaires et aborder de nouveaux marchés ensemble", confirme M. Bernal. Il est question aussi d'explorer de nouvelles pistes de coopération pour pouvoir enrichir le catalogue d'activités des deux économies, relève le responsable espagnol. Durant cette visite, la mission commerciale a mis en place un programme incluant des rencontres avec des opérateurs économiques nationaux ainsi que des réunions avec des responsables institutionnels et ce pour donner un coup d'accélérateur aux relations entre les deux parties.
"Notre ambition est de construire un modèle de coopération win-win entre les deux régions", affirme M. Bernal, qui tient à préciser que son gouvernement considère qu'un modèle économique réussi apporte des bénéficies mutuels. Concernant les échanges entre le Maroc et la région d'Estrémègne, le directeur de cette entité publique admet qu'ils sont encore timides.
Toutefois, interpelle-t-il, ces échanges ont enregistré une importante poussée durant les deux dernières années. Concrètement, le Maroc reçoit 2,5% du total des exportations de cette région espagnole. A présent, il occupe la 7e position en tant que destination importante pour les envois commerciaux de cette région autonome espagnole. Au total, 44 millions d'euros de biens ont été échangés entre le Maroc et l'Estrémadure durant le dernier exercice, souligne le responsable d'AVANTE. Ces échanges suivent un rythme soutenu puisqu'ils ont progressé de 20% en comparaison avec l'exercice précédent.
Durant son séjour marocain, la mission profitera de ce déplacement pour inaugurer officiellement sa représentation commerciale à Casablanca. "Nous voulons diversifier nos activités sur le marché marocain. Les tissus destinés à la confection constituent le gros lot de nos exportations vers le Royaume.
"Désormais, nous voulons nous ouvrir sur d'autres secteurs tels que les services. Je nomme plus concrètement les activités liées à l'optimisation de l'eau, la gestion agro-alimentaire ou la protection de l'environnement et des énergies propres", a-t-il dit. De plus, poursuit-il, "il existe une série de sous-secteurs où nous sommes des concurrents". "Cependant, je pense que nous pouvons tourner cela à notre avantage et collaborer ensemble pour rendre plus solide notre offre, grâce à ce mix de savoir-faire", suggère-t-il.
La nouvelle représentation qui sera inaugurée durant ce voyage sera dotée de nouvelles prérogatives afin de représenter dûment le gouvernement estrémègne en matière de politique entrepreneuriale, commerciale et institutionnelle, précise M. Bernal. Celui-ci a lancé un appel à l'adresse des entreprises marocaines afin de mettre au point des partenariats au profit des deux parties et explorer de nouvelles voies de coopération bilatérale entre l'Estrémadure et le Maroc.

Vendredi 22 Juin 2018

Lu 623 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés