Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La production céréalière devrait dépasser 100 millions de quintaux




La production céréalière devrait dépasser 100 millions de quintaux au cours de l’actuelle saison agricole, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.
Répondant à une question centrale à la Chambre des conseillers, sur “l’actuelle saison agricole”, M. Akhannouch a précisé que la production prévisionnelle des 3 céréales principales est estimée à 48,1 millions de quintaux de blé tendre, 22,8 millions de quintaux de blé dur, et 27,3 millions de quintaux d’orge, rapporte la MAP.
Pour les cultures sucrières, la superficie emblavée de betterave à sucre durant cette campagne agricole a atteint 48.305 hectares, soit 89% de la superficie programmée, a-t-il précisé, notant que la production prévisionnelle est estimée à 3,456 millions de tonnes, soit un taux de productivité d’environ 72 tonnes par hectare.
Concernant l’olivier, il a fait savoir que la production totale est estimée à 1,56 million de tonnes, soit une hausse de 48% par rapport à la saison précédente, ce qui contribuera à la production d’environ 120 mille tonnes d’olives conditionnées, et près de 140 mille tonnes d’huile d’olive, sachant que l’oléiculture couvre une superficie d’environ 1,045 million  d’hectares, au titre de cette saison agricole.
Par ailleurs, a-t-il poursuivi, il est prévu que la production d’agrumes atteindra 2,28 millions de tonnes, des dattes, 111,2 tonnes, et des légumineuses, 2,47 millions de quintaux, soit une hausse de 3% par rapport à la dernière saison agricole.
Au niveau de la production animalière, M. Akhannouch a indiqué que la production a atteint 690.000 tonnes de viande de volailles, soit près de 77% de l’objectif escompté d’ici 2020 (900.000 tonnes), 6,3 milliards d’œufs, soit 88% de l’objectif visé en 2020 (7,2 milliards d’unités), ce qui permettra de répondre à 100% aux besoins de la consommation.
Quant à la production de la filière des viandes rouges, elle a atteint 590.000 tonnes, soit 96% de l’objectif visé en 2020 (612.000 tonnes), ce qui permettra de répondre à 98% aux besoins des consommateurs, a-t-il ajouté.

Jeudi 14 Juin 2018

Lu 183 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés