Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La pompe insuline désormais commercialisée au Maroc




Avec près de 24.000 décès par an et un taux d’augmentation de 25% ces dernières années au Maroc, le diabète prolifère de manière inquiétante.
Des solutions de plus en plus innovantes, et faciles d’utilisation sont proposées par des laboratoires de recherches à la pointe de la technologie. Parmi ces solutions, la pompe à insuline qui permet de surveiller 24h/24 le taux de glycémie et de pouvoir se protéger des hypoglycémies et hyperglycémie ainsi que d’autres complications qu’elles peuvent entraîner.
On peut trouver sur le marché marocain deux gammes de pompes à insuline de dernière génération proposées par Africa Diabète la «MiniMed 640G» et la pompe «MiniMed Pardigm Veo». Il est bien évidemment nécessaire de consulter son médecin traitant afin de choisir la pompe à insuline qui convient au type de diabète à traiter et au plan d’insulinothérapie qui correspond à chacun.  
Pratique et facile d’utilisation, elle évite au malade d’avoir à s’injecter plusieurs doses d’insuline par jour à l’aide d’une seringue ou d’un stylo. Facile à porter, elle peut se fixer à la ceinture, la poche ou encore au sous-vêtement ; la nuit elle peut être tout simplement posée sur le lit.
D’autres produits viennent s’ajouter à la pompe à insuline, les bandelettes de mesure de glycémie et urinaires, les aiguilles, les stylos d’injection… qui sont également en vente en ligne.
De nos jours, le diabète est en progression rapide ; au niveau mondial, il est classé comme étant une maladie épidémique. Le Maroc compte deux millions de diabétiques, soit 6,6% de la population. Cette maladie chronique nécessite 11 milliards du budget du ministère de la Santé.
Un réel problème de santé public contre lequel nous devons tous nous mobiliser.
Cette croissance à rythme épidémique préoccupe les professionnels de la santé d’autant plus que 50% des personnes atteintes l’ignorent. Le diabète est une maladie à vie, car votre corps est dans l’incapacité de produire de l’insuline ou de l’utiliser. Or, cette hormone est nécessaire à la transformation du sucre des aliments en énergie. 80% des cas de diabète sont liés à une mauvaise hygiène alimentaire, notamment à la consommation d’aliments à base de sucre ou de fructose, qui prolifèrent dans nos supermarchés et qui sont de plus en plus accessibles aux enfants, la cible la plus probable de cette épidémie. D’autres aliments sont nocifs tels que le tabac et l’alcool. En dehors de complications graves au niveau des reins, du cœur ou encore des yeux, le diabète peut mener à la mort. Une fois le diabète dépisté, le patient est amené à prendre régulièrement des mesures pour contrôler son taux de glycémie de façon continue afin d’éviter ainsi l’hyperglycémie ou l’hypoglycémie.

A. Bennani (Stagiaire)
Samedi 27 Mai 2017

Lu 5710 fois


1.Posté par chakir le 31/05/2017 01:01 (depuis mobile)
Bravo enfin un pas en avant

2.Posté par Pour obtenir cette pompe a insulin quoi faire? Prix? Inconvenients? le 25/02/2018 20:34 (depuis mobile)
Pour obtenir cette pompe a insulin comment faire? Prix? Y'a t il Des inconvenient?

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés