Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La mort tragique de Mohcine Fikri




Tragique mort que celle de Mohcine Fikri, un jeune poissonnier de 31 ans, emporté broyé dans une benne à ordures pour avoir voulu défendre de destruction, par camion de ramassage d’ordures interposé, son gagne-pain, une cargaison de poissons, de l’espadon en l’occurrence. Sa marchandise de 500 kg était interdite de pêche, le quota ayant été atteint. La vidéo de sa mort fait le tour du web et la violence des images de ce drame choque des millions de Marocains. En réaction, des centaines de milliers de personnes indignées sont descendues dans les rues pour manifester contre la "hogra" et réclamer que justice soit faite. Onze personnes sont arrêtées dans cette affaire, huit en détention préventive et trois en liberté provisoire. Début décembre, la tension est toujours palpable, des milliers de Rifains, ne décolérant pas, investissent de nouveau les rues pour protester dans l’attente des décisions du juge d'instruction.

Samedi 31 Décembre 2016

Lu 469 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés