Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La contribution des systèmes d'information à l'efficacité hospitalière au coeur des débats à Marrakech




La contribution des systèmes  d'information à l'efficacité hospitalière  au coeur des débats à Marrakech
Une pléiade de spécialistes et de professionnels opérant dans le domaine médical et hospitalier se sont penchés, samedi à Marrakech, sur les moyens à mettre en oeuvre en vue d'améliorer la performance des Centres hospitaliers universitaires (CHU), à travers l'utilisation efficace et efficiente des nouvelles technologies.
Les participants à cette 18ème journée d’étude placée sous le thème "Les Systèmes d’informations aux CHU :vers un ancrage de la performance hospitalière", ont mis en avant l'importance de ces Centres hospitaliers, en tant que leviers de mise en oeuvre de la politique publique relative à la santé.
Les intervenants à cette rencontre organisée, sous l'égide du ministère de la Santé, et en collaboration avec la Direction du CHU Ibn Sina et l'Association des administrateurs dudit Centre hospitalier (AACHIS), ont souligné que ces établissements hospitaliers se trouvent, aujourd'hui, confrontés à plusieurs défis liés à la révolution numérique, notamment l'intégration efficace des technologies de la communication et de l'information, notant que ces technologies et leur généralisation exigent une gestion et un contrôle sûrs et sécurisés en matière des traitements, ainsi que des moyens et ressources.
Dans ce sens, ils ont appelé à accorder une grande importance au développement d'un système d'information performant et à faire montre de vigilance technologique.
S'exprimant à cette occasion, le directeur du CHU Ibn Sina de Rabat, Abdelkader Errougani, a indiqué que les Centres hospitaliers ont mis en place un plan informatique d'orientation et ce, dans le but d'améliorer la gestion des différentes instances relevant de ces Centres, et d'échanger les informations entre l'ensemble des services.
Le CHU Ibn Sina a lancé plusieurs initiatives visant la mise en place d'une base informatique, l'acquisition d'un système d'information et la numérisation des services hospitaliers, notamment le dossier médical et les consultations, conformément au Plan national pour la promotion du secteur de la santé, à l'horizon 2025, a-t-il relevé.
Cette opération requiert l'implication de l'ensemble des intervenants pour assurer sa réussite, a-t-il insisté, ajoutant que cette rencontre (10 au 12 janvier courant) permettra de partager les expériences et les expertises, d'identifier les contraintes et d'apporter le changement escompté.
De son côté, le président de l'AACHIS, Mohamed El Mrani, a souligné que la thématique de cette journée d'étude concerne l'avenir des établissements hospitaliers, car le développement des systèmes d'information permettra de mieux traiter les données et fournir, ainsi, un service de qualité qui répond aux besoins et attentes du patient, tout en facilitant le travail de ces institutions.
Eu égard aux mutations majeures intervenues dans le domaine de la technologie, du développement considérable des connaissances médicales, des découvertes scientifiques et l'intensification de la concurrence, les CHU sont appelés, plus que jamais, à améliorer l'offre de soins et à former les cadres de santé, tout en veillant à encourager la recherche et l'innovation, a-t-il soutenu.
Concernant l'amélioration de l'offre de soins au niveau de la région, le rassemblement des hôpitaux de la région impose, aujourd'hui, aux Centres hospitaliers d'élaborer une conception pour un système d'information unifié, à même de favoriser un traitement "rapide" et "sécurisé" des données, et l'utilisation optimale des ressources disponibles, a-t-il ajouté.
Cette journée d’étude devra répondre à la question de la révolution de l’économie numérique et de l’intégration des technologies de l’information et de la communication de manière efficace et sécurisée au sein des établissements hospitalo-universitaires.
Ce conclave constitue, en outre, une occasion pour des directeurs des CHU du Maroc, des secrétaires généraux des CHU, des responsables SI du ministère de la Santé, des responsables SI des CHU et des administrateurs du CHU Ibn Sina, d'échanger leurs expériences et de croiser leurs regards sur la problématique liée à l’importance et aux enjeux relatifs aux systèmes d’information.

Libé
Lundi 13 Janvier 2020

Lu 1443 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif