Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La billetterie en ligne promise à un bel avenir


Entre vivant et virtuel, les technologies ont visiblement prouvé leurs vertus dans l'organisation des événements culturels et artistiques. Dans ce sillage, la vente digitale de billets apporte tout son lot d'avantages pour gérer en toute sérénité des événements et profiter des bons plans, particulièrement en ces temps de pandémie. Au Maroc, la vente des billets en ligne, un marché à part entière, brillait, jusqu'à une date récente, à mille feux. Ce secteur, qui n'est pourtant qu'à ses débuts, offre un énorme potentiel en faveur de l'optimisation de la gestion événementielle dans plusieurs domaines et pour tous les goûts, pourvu que le secteur de l'événementiel sportif, culturel ou encore de divertissement retrouve des couleurs. Certes, une billetterie digitale s'avère plus que jamais efficace en termes de respect des mesures sanitaires. Acheter un ticket en ligne permet d'éviter de longues files d'attente et des rassemblements inutiles aux points de vente des lieux des événements. Au-delà, ce secteur demeure prometteur à plus d'un titre. C'est ce qu'a attesté Ahmed Tawfik Moulnakhla, CEO d'une plateforme dédiée aux bonnes affaires en ligne au Maroc. Dans une déclaration à la MAP, M. Moulnakhla a relevé que le Maroc a "tous les atouts pour devenir un grand marché pour la billetterie digitale". En fait, la billetterie digitale demeure très prisée par les Marocains et séduit de plus en plus les professionnels de l'événementiel et les clubs de football marocains, a-t-il fait observer, avançant une moyenne de pas moins de 10.000 commandes par jour sur sa plateforme et un chiffre d'affaires de 1,8 million de dirhams/jour. Pourtant, le secteur de la billetterie "n'est, pour l'heure, qu'à ses balbutiements", a fait remarquer M. Moulnakhla. Il reste tout à faire, a-t-il poursuivi, pour "développer l'écosystème, séduire, fidéliser et rassurer aussi bien les organisateurs que le public". Toutefois et à l'instar de l'événementiel, la vente des billets a dû marquer le pas, étant donné que la majorité des activités, qu'elles soient sportives, culturelles ou autres sont, en grande partie, en berne. Notre interlocuteur, en parlant de l'impact de la crise sanitaire sur le secteur, a estimé qu'à l'image des autres pays, l'un des premiers secteurs qui a accusé le coup de la crise pandémique au Maroc est celui de l'événementiel. "Qui dit événementiel, dit divertissement. Partout dans le monde, la crise que traverse ce secteur est dure. Cette crise inédite interpelle tous les acteurs et appelle à réagir avec plus de créativité", a expliqué M. Moulnakhla. Il a ainsi appelé à travailler main dans la main, afin de trouver de nouvelles alternatives et de nouveaux modèles permettant dans un premier temps de limiter les dégâts de la crise et penser ensuite la relance du secteur. M. Moulnakhla pour qui l’événementiel, qu’il soit culturel ou sportif, est "vital" pour la santé, souligne que la redynamisation du divertissement requiert une mobilisation de l’ensemble des parties prenantes, à savoir les pouvoirs publics et les opérateurs du secteur. Avec l'allégement graduel des restrictions sanitaires et grâce à une campagne de vaccination qui bat son plein dans le Royaume, la scène culturelle et sportive pourrait espérer un ouf de soulagement et la billetterie électronique aura de quoi gagner davantage en puissance. Doté de fonctionnalités technologiques de pointe (gestion dématérialisée des billets, paiement électronique, ... ), ce dispositif sera incontournable pour les organisateurs d'événements ainsi que le public qui souhaite regagner les gradins et les salles de cinéma, et retrouver la chaleur des spectacles vivants, dans le strict respect des mesures sanitaires.

Libé
Mercredi 1 Septembre 2021

Lu 225 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS