Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La “Super lune de sang’’ s’invite chez nous

Vous n’aurez besoin d’aucune précaution particulière. Une bonne dose de café et des vêtements chauds feraient l’affaire




Dans la nuit du dimanche au lundi, les astronomes amateurs, les chasseurs d’éclipses, ou tout simplement vous et moi, aurons l’occasion d’observer un magnifique phénomène, à savoir, l’éclipse totale de Lune. En effet, si le ciel est dégagé, et si vous acceptez de vous lever très tôt, vous pourrez observer ce phénomène qui débutera à 3h36 et prendra fin à 8h48. Excepté une bonne dose de café et des vêtements chauds, vous n’aurez besoin d’aucune précaution particulière, pour voir l’éclipse de Lune dont la phase de totalité, ce moment durant lequel notre satellite, obscurci, se parera d'une teinte rougeâtre et prendra place entre 5h41 et 6h43.
A l’instar de l’Afrique de l’Ouest, cette éclipse totale de Lune, qui sera d’ailleurs la seule de l’année 2019, pourra également être admirée dans toute l'Europe, ainsi qu’en Amérique du Nord et du Sud, car aux antipodes des éclipses solaires, les éclipses de Lune peuvent être observées au même moment pour tous les observateurs.
Comme le décrit ‘’Science et Avenir’’, concrètement, une éclipse lunaire, se produit lorsque notre satellite, vu depuis la Terre, se situe dans la direction opposée au Soleil et qu'il se trouve donc en phase de pleine Lune.
Et si par chance vous avez des jumelles à porter de main, vous pourrez scruter l’astre. Bien qu’il soit dans sa période de totalité, notre satellite restera visible et affichera peut-être même une belle teinte rougeâtre.  En d’autres termes, même quand la Lune est dans le cône d’ombre de la Terre, elle reste illuminée par les rayons du Soleil. En frisant la Terre, ils traversent son atmosphère qui les dévie. Ce procédé appelé éclairage indirect procure de fait une luminosité résiduelle. Ainsi, en partant du principe que l’atmosphère terrestre filtre principalement les couleurs bleues du spectre, les rayons réfractés deviennent logiquement porteurs d’une lumière rouge, d’où la teinte rougeâtre de la Lune.  
Enfin, comme révélé par la NASA, l’éclipse coïncidera avec un autre phénomène connu sous le nom de «Super Lune». Du coup, pour nous, habitants la planète Terre, l’astre devrait apparaître plus grand et plus brillant que ce dont nous avons l’habitude. Toutefois, l’agence spatiale américaine tient à rappeler que l’expression de «Super Lune» n’a pas de valeur scientifique : elle ne correspond à aucune définition officielle en astronomie.
Généralement, en astronomie, le terme « éclipse » désigne l'obscurcissement d'un astre produit par l'interposition d'un autre corps céleste entre cet astre et la source lumineuse. Evidemment, le phénomène n’est pas fréquent, à la lumière des nombreuses conditions qui doivent être réunies pour qu'il devienne observable.

Chady Chaabi
Samedi 19 Janvier 2019

Lu 1324 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com