Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Protection civile met en garde contre les dangers de baignade dans les bassins des retenues de barrage




Les trempettes par ces temps de canicule estivale tournent parfois au drame

Par les temps qui courent en milieu rural et avec les fortes chaleurs et plus précisément dans les environs des barrages, on est souvent tenté de faire trempette dans les bassins d’eau des retenues de barrages. En apparence calmes, ces lacs artificiels s’ils incitent à la baignade, n’en restent pas moins, extrêmement dangereux, et peuvent facilement attenter à la vie d’autrui s’il n’est pas conscient des risques dans sa quête de fraîcheur.
Aussi, une caravane de sensibilisation sur les dangers de baignade dans les bassins d'eau des retenues de barrages sera lancée, dès aujourd’hui, à l'initiative de l'Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia (ABHBC).
Initiée en partenariat avec la Protection civile et la société civile, cette caravane ira à la rencontre des populations, dans les douars et les souks, afin d'attirer l'attention sur les dangers de baignade dans les bassins d'eau des retenues de barrages, indique un communiqué de l'Agence.
Cette opération vient renforcer la pose de panneaux d'interdiction de baignade dans les retenues de barrage, effectuée tous les ans depuis 2014. Cette année, seuls les barrages Sidi Mohammed Ben Abdellah (SMBA) et El Malleh seront concernés par cette campagne qui sera étendue l'année prochaine à l'ensemble des barrages.
Un message sur les dangers de baignade sera diffusé, des dépliants distribués aux habitants et des exercices sur les premiers secours à apporter aux victimes en cas de sauvetage d'une personne noyée seront assurés par des éléments de la Protection civile, selon le communiqué.
Les trois dernières années, 22 personnes ont perdu la vie en se baignant dans les plans d'eau des deux barrages SMBA et El Malleh, les plus grands du bassin du Bouregreg et de la Chaouia, rappelle la même source, faisant observer que plusieurs cas de noyade sont survenus dans les retenues des 23 autres barrages construits au niveau de la zone d'action de l’ABHBC et qui jouent un rôle important dans l'alimentation en eau potable, la protection contre les inondations et l'abreuvement du cheptel ;


H.T et agence
Lundi 3 Juillet 2017

Lu 771 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés