Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement dévoile ses outils pédagogiques




La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement a organisé, mercredi à Laâyoune, un atelier de présentation de la plateforme digitale de ses deux programmes phares d'éducation au développement durable, à savoir Eco-écoles et Jeunes reporters pour l'environnement (JRE).
L'atelier a été l'occasion de mettre en avant cet outil d'éducation à l'environnement sous forme de jeux interactifs afin de renforcer les capacités des coordinateurs du programme Eco-écoles et surtout des écoliers.
Initiée en partenariat avec l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Laâyoune-Sakia El Hamra, cette étape s’inscrit dans le cadre d’une série d’ateliers régionaux organisés par la Fondation sur ses deux programmes d’éducation au développement durable, a déclaré à la MAP Aziz Nahya, chargé du Pôle vie scolaire au sein du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
A cet égard, il a souligné que ce genre de rencontres ambitionne de renforcer les capacités des acteurs adhérents à ces programmes, notamment les cadres éducatifs, les enseignants encadrants des activités éducatives, ainsi que les élèves.
Cette initiative contribue au succès du processus de diffusion de la culture de l’éducation à l’environnement et son ancrage dans les établissements scolaires, a-t-il noté, se félicitant des "résultats positifs" enregistrés dans ce domaine au niveau de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.
L’organisation de cet atelier a permis de favoriser la formation et la sensibilisation des élèves à protéger l’environnement et à développer des comportements éco-citoyens, a fait remarquer de son côté Samira Benabdallah, responsable au sein de la Fondation.
Pour Eco-école, il s’agit de présenter les outils que la Fondation a mis en place afin de "donner aux élèves une manière nouvelle et une éducation nouvelle pour une meilleure protection de l’environnement" à travers la manipulation pratique des écoliers de la plateforme digitale en trois dimensions (3D) concernant les thématiques du programme comme l'eau, l’énergie, les déchets et les changements climatiques, a-t-elle expliqué.
L’objectif de ce programme est d'encourager les élèves à jouer un rôle actif, à évaluer leur lieu de vie commun et à remédier aux différents problèmes environnementaux qu'ils rencontrent au sein de leurs établissements, a ajouté Mme Benabdallah.
En outre, elle a relevé que le programme JRE, qui s’adresse aux collégiens et lycéens, vise à sensibiliser les jeunes à des problématiques environnementales locales, en enquêtant et menant des investigations journalistiques à travers des reportages écrits ou photographies.
L'édition 2018-2019 du programme qui a pour thème "L'agriculture durable" cherche ainsi à inculquer auprès des générations montantes les valeurs de l’éco-citoyenneté à travers la pratique du journalisme, a-t-elle indiqué.

Samedi 2 Février 2019

Lu 986 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com